Tout le monde parle du Perroquet

Signé LausanneLe Perroquet Bar & Kitchen sert du gin et des açai bowls au Rôtillon.

Fabio Marco, l'un des papas de Perroquet.

Fabio Marco, l'un des papas de Perroquet. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est le dernier bar à la mode. Ouvert il y a tout juste un mois dans la ruelle du Flon, au cœur du Rôtillon, Le Perroquet affiche une décoration surfant sur la tendance coloniale. Verdure, marbre, velours, volatiles en laiton, lustre doré… Pour peaufiner l’ambiance, les patrons se sont adjoint les services de l’architecte d’intérieur Julia Christ et ont donné de leur personne en écumant les brocantes.

«C’est victorian style, botanic vintage», résume, avec l’accent, Fabio Marco. C’est à ce Sud-Africain établi à Lutry et au patron du bar Le Pavillon que l’on doit ce nouveau lieu. Le mobilier chiné donne un charme indéniable aux pièces en enfilade tendues de tapisserie florales. Derrière le bar à cocktail, le gin coule à flots. C’est la spécialité de la maison. La cuisine est ouverte matin, midi et soir (banana bread, açai bowl, croque-madame, focaccia, salade de champignons, ceviche de thon, bao buns au porc…) Le brunch dominical est d’ores et déjà très prisé (de 10h à 15h, le samedi aussi).

Pour ne rien gâcher, quelques tables en extérieur invitent à profiter des apéritifs en terrasse, tant que faire se peut (24 heures)

Créé: 29.08.2018, 16h21

Articles en relation

La patte de Julia Christ fleurit les bars lausannois

Décoration L’architecte d’intérieur brésilienne signe l’agencement de plusieurs lieux publics à la mode. Rencontre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...