Ouvrez la mystérieuse Boîte-à-nez du Valentin, c'est une boîte à clowns

Signé LausanneMarylène Rouiller vient d'inaugurer son atelier de création et de formation

A gauche: Marylène Rouiller, fondatrice de la Boîte-à-nez.

A gauche: Marylène Rouiller, fondatrice de la Boîte-à-nez. Image: CHRISTIAN BRUN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est dans la «République autonome du Valentin», comme elle l’appelle, que Marylène Rouiller (à gauche) a inauguré en grande pompe son atelier de clowns, samedi dernier. Tout l’immeuble y était. Et pour cause, la maîtresse des lieux vit ici avec sa famille. «Les habitants et commerçants du quartier m’ont beaucoup soutenue. Ça fait plaisir. Oui, les clowns servent à quelque chose.»

La Boîte-à-nez désigne la petite boîte où les clowns rangent leur appendice pour ne pas l’écraser. L’atelier homonyme a pignon sur rue et propose des cours pour seniors, adultes et enfants (8-12 ans) le mercredi, tous niveaux confondus. Pour autant, il ne s’agit pas à proprement parler d’une école. «C’est surtout un atelier d’entraînement et de création», précise Marylène Rouiller.

Cette professionnelle aguerrie manquait cruellement d’une salle pour s’entraîner et peaufiner les numéros, les siens ou ceux des autres. Côté pile, la Lausannoise transmet la pratique clownesque à des élèves de tous âges depuis quinze ans. Côté face, sous le nom de Marlo, elle intervient dans des hôpitaux et des EMS et brille sur scène avec la compagnie Brigade d’intervention clownesque. La Boîte-à-nez propose aussi des cours de jeu de marionnettes et de constructions pour enfants (8-12 ans). (24 heures)

Créé: 12.09.2018, 10h56

Infos pratiques

Boîte-à-nez

Adresse: rue du Valentin 43
Contact: www.boite-a-nez.ch
et 078 843 24 84

Articles en relation

Le Cirque Knie pleure son clown emblématique Spidi

Tristesse Le clown de 51 ans n’est plus. Il laisse un grand vide chez la famille Knie. Celle-ci est sous le choc. Plus...

Arturo Brachetti, mi-clown, mi-athlète, mais toujours poète

La rencontre Le plus bluffant transformiste de la planète tient un discours aussi précis que ses tours. Rencontre en marge du tournage d’un documentaire sur Charlot et avant sa venue à Beaulieu. Plus...

Le même visage d’ange que son clown de père

Portrait Masha Dimitri, artiste. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.