Les parfums de Tétouan embaument la rue de l'Ale

Signé LausanneTout neuf

Souhila Lamchachti dans le décor évocateur de La Gazelle.

Souhila Lamchachti dans le décor évocateur de La Gazelle. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le centre-ville, il faut se rendre au bout de la rue de l’Ale puis s’enfiler à gauche dans un petit couloir et le suivre jusqu’au fond. Le restaurant La Gazelle, inauguré officiellement à la fin du mois dernier, a quelque chose d’un petit secret, un peu comme ces riads somptueux qui apparaissent de manière insoupçonnée au détour d’une ruelle marocaine anodine. La Gazelle? «C’est comme ça qu’on nous appelle, les filles, au Maroc sourit la gérante, Souhila Lamchachti. Le nom signale qu’ici les gazelles sont aux commandes à la cuisine.»

Dans ce lieu qui abritait autrefois un fameux pub anglais de la place, c’est la cuisine berbère qu’on célèbre. Plus précisément celle de la région de Tétouan, dont sont originaires les parents de Souhila Lamchachti. La carte propose des tajines délicatement mijotés, des méchouis fumants servis avec du thé à la menthe, des salades fraîches, et bien sûr des couscous à la semoule onctueuse, «travaillée trois fois, au beurre et à l’huile d’olive», précise la maîtresse des fourneaux. En accompagnement, goûter les msemmens, étonnantes galettes feuilletées servies en fines lamelles. «J’ai appris à cuisiner avec ma mère, qui avait appris avec la sienne, raconte Souhila Lamchachti. Les Berbères sont très fiers de leur culture et de leur cuisine. J’avais envie d’amener ça ici, de faire voyager les gens.»

Pour exhausser l’expérience, le lieu s’est doté d’une déco très soignée, «ramenée petit à petit depuis le Maroc», d’un espace muni de canapés et de poufs moelleux pour fumer la chicha, ou encore de spectacles de danse orientale hebdomadaires, le vendredi ou le samedi. Les midis, un buffet explore d’autres cuisines orientales.


La Gazelle
Rrue de l’Ale 35
Fermé le dimanche

Créé: 10.04.2019, 09h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.