Qu’est-ce qu’un vrai taco mexicain? La réponse se déguste avec les doigts

Les véritables tacos mexicains.

Les véritables tacos mexicains. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après une petite phase de rodage, le Mexicana est ouvert tous les jours. Avec ses trois tables debout, il est presque discret, ce stand de street food niché dans l’entrée du bar Le Central. Mais les amateurs de cuisine mexicaine n’ont pas tardé à le dénicher. Car cette adresse propose des tacos comme on les mange là-bas.

Rien à voir avec les fajitas façon tex-mex que l’on trouve à l’envie. Ici, le taco se déguste du bout des doigts, comme dans les rues de Mexico, Puebla ou Mérida. Un filet de citron vert, une cuillerée de coriandre ciselée et quelques oignons. La simplicité est un gage d’authenticité. Libre à chacun d’y ajouter une sauce maison aux piments (doux ou piquants) jalapeño et des tomates concassées.

Mais, comme pour la pizza, c’est la pâte qui fait la différence. Et au Mexicana, celle-ci se prépare selon une recette secrète. Surtout, les tortillas de 14 centimètres de diamètre sont cuites à la minute, débitées par «Béta», une machine venue d’outre-Atlantique, unique modèle en Suisse. La farine de blé constitue la base, mais on choisira les tortillas de maïs pour leur côté authentique.

L’équipe aux commandes est composée d’origines latinos diverses, mais applique une recette venue tout droit du Mexique. Walter Ferrari, le patron, est convaincu par le boom de la culture d’Amérique latine. Il prend en exemple les taquerias qui florissent, à Madrid et ailleurs, avec leurs tacos à 1 euro. À Lausanne, la pièce s’emporte pour 4 francs, mais avec la qualité promise par une viande en provenance de la Boucherie Maillefer. Il faut en compter quelques-unes pour se rassasier. Une barquette (pratique et biodégradable) en compte quatre, une poignée de nachos et du guacamole pour moins de 20 francs.


Mexicana, rue Centrale 5, Lausanne. www.mexicanalausanne.ch (24 heures)

Créé: 30.05.2018, 10h34

Articles en relation

Au Restaurant du Jura, à Chevroux, les filets de perche font merveille

Coup de fourchette La 4e génération de Marmier à la tête de ce restaurant historique perpétue la tradition avec talent. Plus...

The Garden on the Lake met ses propres légumes dans l’assiette

Le coup de fourchette Les légumes du potager de ce restaurant garnissent ses plats. Plus...

Rénovée, l’Auberge de Rivaz joue la brasserie chaleureuse

Réouverture Un restaurant pimpant, une pinte, douze chambres: Lavaux a une adresse à la hauteur de ses vins. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...