Passer au contenu principal

Sur le Sky Lounge du Royal Savoy, la «first class» sans le décalage horaire

L'hôtel cinq étoiles Royal Savoy, vient d'ouvrir le SkyLounge au 7ème étage du bâtiment.
L'hôtel cinq étoiles Royal Savoy, vient d'ouvrir le SkyLounge au 7ème étage du bâtiment.
Chantal Dervey

Embarquement immédiat! Après une longue attente – travaux puis autorisations pour ce bâtiment classé en note 2 –, la nouvelle terrasse la plus spectaculaire de Lausanne est désormais ouverte. Au sommet de la tour centrale du Royal Savoy, le Sky Lounge de l’établissement cinq étoiles accueille sa clientèle sous des poutres métalliques et des parois en verre qui protègent du vent, mais qui laissent admirer à 360 degrés une vue époustouflante du Léman, des Alpes, de Lavaux, du Jura et de la capitale vaudoise.

Au sortir de l’ascenseur, on croit voler juste au-dessus de la ville et du lac. En first class, bien sûr. Quel endroit! Curieusement, depuis 1909, personne n’avait eu l’idée d’exploiter ce promontoire, sinon pour y placer quelques transats.

Alain Kropf, le directeur du Royal Savoy, a voulu faire de ce repaire un lieu où chacun se sente à l’aise, entre les tables où l’on partage quelques petits plats d’une cuisine du monde de bon aloi et la terrasse extérieure où l’on boit un verre entre amis.

Sous le regard compétent et avenant de Jasmine, une Canadienne polyglotte, la clientèle a droit à une large carte de thés, vins et cocktails. Parmi les plats aux intitulés (en anglais) un rien décalés, une mention particulière pour le porc iberico en cuisson lente.

Avant même les derniers réglages terminés (un store en toile doit encore être installé), le Sky Lounge compte déjà ses aficionados. Il est donc prudent de réserver.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.