«On est unique lorsqu’on porte du vintage»

Derrière le comptoirPatronne de la boutique de seconde main Chabada à Lausanne, Muriel Dousset ne jure que par la mode d'un temps où l'élégance avait encore un sens.

Muriel Dousset dans sa boutique de vêtements de seconde main

Muriel Dousset dans sa boutique de vêtements de seconde main Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

S’habiller vintage, quoi de plus indémodable? Il semble que le mot est sur toutes les lèvres depuis toujours. «Normalement, il ne faudrait pas utiliser ce terme pour un vêtement qui aurait moins de 20 ans d’âge», tranche Muriel Dousset.

En la matière, elle en connaît un rayon. Depuis 2011, elle tient la boutique de seconde main Chabada Vintage, à Lausanne. En parlant de rayons, ceux de sa discrète échoppe du Cheneau-de-Bourg sont une vraie machine à voyager dans le temps, des années folles à la fin des années 90.

Ces jours-ci, sa pièce préférée est une magnifique robe noire des années 50, dont la jupe en soie ravit le bout des doigts lorsqu’on la touche. Effet «Mad Men» garanti! Cela dit, ce n’est pas Muriel Dousset qui s’exclamerait d’une telle façon. Car si elle se passionne pour le vintage, ce n’est en tout cas pas pour répondre à un bête effet de mode télévisuel. «Je ne porte que cela. Tout est mieux: la qualité, les coupes… On est unique lorsqu’on porte du vintage.»

Mais pour Muriel Dousset, le vintage, ce n’est pas qu’une esthétique: «L’industrie textile aujourd’hui a des retombées écologiques et humaines qui me révoltent.» Autrefois, sa mère travaillait comme «remailleuse» pour le fabricant de bas Iril, à Renens. «Elle travaillait à l’usine, mais elle pouvait se payer un loyer et à manger. Ce n’est sans doute pas le cas d’une ouvrière dans les pays où produisent les grandes marques d’aujourd’hui!» Les pièces uniques que propose Chabada Vintage sont à l’évidence choisies avec passion. Elles comprennent des robes chics des années 30 pour moins de 200 francs, d’autres vêtements originaux et encore bien plus abordables, ainsi que des chaussures, des sacs, des pochettes ou encore des bijoux. (24 heures)

Créé: 14.11.2018, 09h26

Chabada Vintage

Cheneau-de-Bourg 4, Lausanne,
chabadavintage.ch

Articles en relation

A Grancy, les blends arabica de Steeve et Davide passent Crème

Derrière le comptoir Depuis le 1er juin, Lausanne abrite un espace cosy dédié au café de spécialité, tenu par deux jeunes passionnés. Plus...

Le vrai café de Naples et les bowls du Brésil se retrouvent dans un bar joyeux d’Ouchy

Derrière le comptoir En lançant Coffee & Co, Antonio Palumbo et Nathalie Jungi conjuguent le plaisir et la santé. Plus...

Farah Grin colore de ses pâtisseries la boulangerie de sa belle-famille

Derrière le comptoir Au Valentin, dans la boulangerie M.Grin, les pains artisanaux côtoient les douceurs marocaines. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.