Le Z, un nouveau club au centre-ville de Lausanne

Tout neufL'établissement, qui remplace le feu Paradou, mise sur le hip-hop et une «ambiance underground».

Les patrons: Steeve Zimmermann (à gauche) et son père Alain.

Les patrons: Steeve Zimmermann (à gauche) et son père Alain. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ne leur parlez plus du Paradou. Les Zimmermann père et fils ont servi ce week-end les premiers clients du Z, le bar-club qu’ils ont ouvert dans les locaux désertés par le cabaret lausannois. Exit la moquette, le velours violet et les boules à facettes. Le lieu est méconnaissable, désossé et relooké dans un style industriel. Du noir, du noir, du noir. Seule excentricité: une touche de rouge derrière le bar et la scène.

Steeve Zimmermann (à g. sur la photo) résume le concept: «C’est un club plutôt underground avec une spécificité: un DJ mixe dès la première minute d’ouverture.» Le petit établissement tout en longueur ouvre ses portes à 22 h déjà, du jeudi au samedi. «Au départ, on voulait même ouvrir pour l’apéro mais on s’est vite rendu compte que le lieu ne s’y prêtait pas ( ndlr: il n’y a pas de fenêtre ).»

La programmation est axée hip-hop, mais pas que. «La qualité du son, c’est essentiel. Il est plus proche de celui d’une salle de concert que d’un club classique. Au final, on veut que les gens viennent pour la musique, pas seulement pour boire des verres.» Dès le mois d’octobre, les patrons envisagent de réveiller les dimanches au centre-ville avec des soirées à thème.

Z Bar-Club, rue Saint-Laurent 11. Page Facebook «ZBar Club». (24 heures)

Créé: 24.08.2017, 16h05

Articles en relation

On n'ira plus au Paradou

Lausanne Le célèbre cabaret est définitivement fermé. Un bar-club d'un genre plus classique ouvrira en juillet Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.