Le cow-boy, Veronica et les empanadas

Derrière le comptoirSous-gare, ça sent bon l'Argentine

Gabriel Maillard et Veronica Ricevuti dans leur échope à empanadas El Gaucho.

Gabriel Maillard et Veronica Ricevuti dans leur échope à empanadas El Gaucho. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En Argentine, el gaucho, c’est le mec qui arpente la pampa sur son cheval avec ses bottes et son chapeau de cow-boy. A Lausanne, El Gaucho, c’est un petit local sympa où l’on peut déguster quelques empanadas, des petits chaussons farcis de viande, de poisson, d’œuf ou d’épinards. Veronica, son sourire franc et son tablier aux couleurs de l’Argentine nous accueillent derrière le comptoir. «Les empanadas en Argentine, c’est comme la fondue en Suisse», raconte celle qui a quitté Buenos Aires par amour, il y a treize ans.

Au début, tout était miniature: la fourgonnette bleue à trois roues qu’elle et son époux, Gabriel, conduisaient au marché de la Riponne, les empanadas – Veronica préparait de petites bouchées de dégustations pour les curieux – et les alfajores, ces douceurs argentines à la confiture de lait qui ont bercé l’enfance des Argentins.

«On a commencé avec une table et un parasol au marché à Renens.» Cinq ans plus tard, petit gaucho a grandi et s’est établi au boulevard de Grancy. A midi, le menu gaucho est à 13 fr. 50. Il consiste en une salade craquante et deux empanadas (la chorizada et sa sauce chimichourri valent le détour)! Pratique: les plus pressés achètent leurs empanadas à l’emporter (5 fr. 50). El Gaucho fait même traiteur pour les fêtes (il ne vient pas à cheval mais se déplace en triporteur bleu Piaggio, ce qui fait tout son effet aussi). La viande vient de chez le boucher et la salade du marché. (24 heures)

Créé: 27.09.2017, 12h46

Pratique

El Gaucho, av. de Grancy 44.
Tél. 021 636 33 66.
www.empanadas-elgaucho.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...