Le tout premier salon de thé japonais

Signé LausanneUn couple de Pully, lui ancien de chez Uchitomi et elle professeure de japonais, vient d'ouvrir un petit tea-room rue de la Grotte.

Le petit tea-room de neuf places est ouvert du lundi au vendredi

Le petit tea-room de neuf places est ouvert du lundi au vendredi Image: odile meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pousser la porte du Marutcha (maru pour «cercle» et tcha pour «thé» en japonais), c’est déjà mettre un pied dans l’Empire du Soleil levant, à Lausanne. Ce mouchoir de poche de neuf places seulement et tenu par David Herel, un ancien de chez Uchitomi qui a vécu en Chine et au Japon, «les deux patries du thé», et par sa femme Tomoko, une professeure de japonais. Le couple de Pully vient d’ouvrir le premier salon de thé japonais de la capitale vaudoise, juste en dessous du Conservatoire de musique, en partie grâce au financement participatif. Ici, après le client bien entendu, c’est le thé – servi chaud ou infusé à froid – qui est roi, vert et bio. Il est sencha (thé du quotidien) ou gemaicha (coupé au riz et moins caféiné) à 4 francs la tasse, il est matcha dans un chocolat chaud pour lui apporter une pointe d’amertume à 5 fr. 50, il est frappé, il est battu au fouet en bambou, il est matcha d’Uji (Kyoto) à 8 fr. 20, il est accompagné de desserts si le cœur vous en dit.

Autre particularité de ce tea-room unique: ici, quand on commande un thé, on a droit à autant d’infusion qu’on souhaite de la même tasse. Sans supplément. David Herel: «À la première infusion, les feuilles séchées s’ouvrent. Ce n’est qu’à la seconde qu’elles donnent le meilleur.» Tout un art. (24 heures)

Créé: 14.02.2018, 09h46

Le Marutcha

Rue de la grotte 3, 1003 Lausanne, ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 18 h. Sur place ou à l’emporter

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...