Smartphone au volant: les risques d'accident comparés

ConduiteLa distraction et l'inattention ne sont pas liées uniquement au téléphone. Voici le palmarès en fonction du risque.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Diverses études montrent que les risques d’accident sont multipliés en fonction des comportements pendant la conduite d’un véhicule. Voici quelques exemples que les spécialistes du Bureau de prévention des accidents (BPA) citent fréquemment en se fondant sur une enquête américaine.

En comparaison avec une situation normale et sans interaction particulière, le risque est multiplié par:

1,4 Interaction avec les passagers.

1,8 Manger ou boire.

2,2 Téléphoner avec le portable dans la main.

2,5 Manipuler d’autres appareils dans le véhicule que le téléphone.

3,6 Utilisation du téléphone, en moyenne.

6,1 Écrire ou lire un message sur son portable. 9,1 Attraper un objet dans la voiture.

D’autres études obtiennent des multiplicateurs différents: «Le risque d’accident est multiplié par 4 à 5 lorsque l’on téléphone au volant. Il est même démontré que, pour les chauffeurs de camion qui écrivent un SMS en conduisant, le risque d’accident est multiplié par 23», lit-on sur le site internet du BPA.

Et n'oublions pas les piétons: 66% d'entre eux reconnaissent qu’ils téléphonent ou écoutent de la musique, rappelle la Ville de Lausanne.

Créé: 02.05.2019, 18h32

Articles en relation

Au volant, le smartphone défie toujours la police

Conduite Efficace, la prévention? Pas sûr. Pour la police vaudoise, l'avenir passe par la technologie qui peut «brider» les appareils. Plus...

Smartphone au volant: les méandres de la loi

Conduite La loi paraît simple: la distraction est amendable à hauteur de 100 fr. Mais l'application est complexe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.