Les socialistes vaudois soutiennent RFFA

VaudLe parti cantonal recommande le oui à la réforme de la fiscalité et du financement de l'AVS, ainsi qu'à la révision de la loi sur les armes.

Les socialistes vaudois ont soutenu, par 50 voix contre 15 et 2 abstentions,  le paquet fédéral.

Les socialistes vaudois ont soutenu, par 50 voix contre 15 et 2 abstentions, le paquet fédéral. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parti socialiste s’est réuni mardi soir en congrès extraordinaire à Lausanne pour se prononcer sur les recommandations de vote pour les scrutins fédéraux du 19 mai prochain.

Un congrès clairsemé avec une septantaine de militants présents. Mais la jeunesse socialiste (JSV) s’était, elle, déplacée en nombre. Un rééquilibrage des forces qui a permis de mettre un peu d’ambiance dans le débat sur la réforme fiscale et financement de l’AVS (RFFA). Les camarades ont soutenu, par 50 voix contre 15 et 2 abstentions, le paquet fédéral.

«Cet argent est important»

Mehdy Henrioud membre de la JSV a embrayé: «Un parti socialiste ne saurait voter pour une loi qui concentre encore plus les richesses entre les mains de quelques actionnaires.» Son camarade Kevin Buthey en a remis une couche: «Les bourgeois doivent se frotter les mains avec ce compromis.» Des diatribes qui ont permis aux caciques du parti de prendre leur élan pour défendre la réforme.

«Cette réforme met fin aux statuts spéciaux qui sont l’outil le plus infâme de prédation fiscale», a rétorqué le chef du groupe PS aux Chambres fédérales, Roger Nordmann. L’ancienne conseillère nationale Marlyse Dormond a, elle, souligné l’intérêt de cette réforme pour les retraites: «Deux milliards pour l’AVS, ce n’est pas rien. Cet argent est important, il va permettre de casser la pression sur l’AVS».

«Ce paquet c’est quoi?» A questionné le conseiller d’Etat Pierre-Yves Maillard: «C’est un milliard de compensation pour les cantons et les communes, deux milliards pour l’AVS et la suppression des statuts spéciaux. Vous voulez dire non à quoi là dedans?!»

Sans surprise, les militants socialistes se sont prononcés à l’unanimité pour la révision sur la loi sur les armes. Celle-ci prévoit de durcir les conditions de détention des armes semi-automatiques.

Créé: 09.04.2019, 22h50

Articles en relation

En pleine campagne de vote, Ueli Maurer claque la porte

RFFA Une nouvelle dispute oppose le président de la Confédération à la télé alémanique, miroir d’un malaise plus profond. Plus...

Vers un double oui à la RFFA et à la loi sur les armes

Votations du 19 mai 62% des Suisses se disent prêts à soutenir la réforme qui lie fiscalité et financement de l’AVS, selon le sondage Tamedia. Plus...

L’extorsion de votes grâce à une question ambiguë

L'invité Jacques Neirynck estime que le projet RFFA est une entorse aux institutions suisses. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...