Passer au contenu principal

SolarStratos s'apprête à envoyer un ballon à la frontière de l'espace

La mission vise à tester à très haute altitude le comportement des cellules photovoltaïques qui équiperont l'avion solaire.

Raphaël Domjan, qui prendra les commandes de l'avion solaire, se réjouit de cette première étape.
Raphaël Domjan, qui prendra les commandes de l'avion solaire, se réjouit de cette première étape.
Philippe Maeder - A

Grande première pour SolarStratos. Le projet, qui ambitionne de faire voler un avion à la frontière de l'espace en ne consommant que de l'énergie solaire courant 2018, effectuera sa première mission stratosphérique, samedi matin, dans la région de Châtel-Saint-Denis (FR).

«Nous prévoyons d'envoyer un ballon équipé de deux cellules photovoltaïques à une hauteur de 35'000 mètres, précise l'écoexplorateur Raphaël Domjan, qui prendra les commandes du futur avion solaire. Concrètement, l'expérience vise surtout à tester les effets de la très haute altitude sur les capteurs solaires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.