Le sort choisira le candidat de la Grève du climat, les Verts ont renoncé

Conseil d'ÉtatLe candidat de la Grève du climat sera tiré au sort, tandis que les Verts ont décidé à deux contre un de ne pas briguer le siège.

Une des manifestations de la Grève du climat à Lausanne

Une des manifestations de la Grève du climat à Lausanne Image: ARC Jean-Bernard Sieber -A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une dizaine de militants de la Grève du climat - Vaud ont annoncé ce jeudi matin lors d'une conférence de presse que le candidat du mouvement au Conseil d'État serait choisi par tirage au sort. L'opération sera effectuée le jour du dernier délai pour le dépôt officiel des candidatures, soit le 23 décembre. Le mouvement compte sur la campagne électorale pour disposer d'une tribune.

L'élection complémentaire, dont le premier tour est fixé au 9 février 2020, permettra de trouver un successeur à la libérale-radicale Jacqueline de Quattro. Pour l'heure, seule Christelle Luisier est candidate à la candidature au sein du PLR. Son parti doit l'investir le 5 décembre.

Les Verts, déjà représentés par Béatrice Métraux au gouvernement, ont décidé mercredi soir de ne pas lancer de candidature pour un deuxième siège. La direction a été suivie par deux-tiers de la septantaine de votants. Ils se sont prononcés au terme d'une séance de leur comité élargi, à huis clos, d'une durée de plus de deux heures. Une trentaine de prises de parole ont eu lieu. Mercredi matin, le député et syndic d'Épalinges Maurice Mischler avait annoncé qu'il se mettait à disposition de son parti.

Les Verts vaudois «soutiendront une candidature favorable à l’environnement si elle se dessinait dans cette élection complémentaire», dit leur communiqué. La décision interviendrait en janvier, lors d'une assemblée générale. Le parti écologiste dit vouloir se concentrer sur les élections communales de 2021 et son initiative pour la protection du climat.

En outre, le comité du Parti pirate proposera à son assemblée de lancer une candidature au Conseil d'État. Si elle se confirme, cette candidature au Conseil d'État serait une première dans le canton de Vaud pour ce petit parti.

Créé: 14.11.2019, 12h58

Articles en relation

La Grève du Climat bascule dans la désobéissance civile

Activisme Déçu par le politique, le mouvement hausse le ton et annonce un changement de cap. Il suit la voie d'Extinction Rebellion. Plus...

Le Vert Maurice Mischler propose sa candidature

Conseil d'Etat Le député et syndic d'Epalinges, 53 ans, est candidat à la candidature. Le parti tranche ce mercredi soir. Plus...

«Il faut une femme de droite au Conseil d’État»

Politique Christelle Luisier brigue l’investiture PLR pour succéder à Jacqueline de Quattro. La syndique de Payerne met en avant son expérience, sa région et la carte féminine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.