«Soudain, la boule de pétanque a explosé»

AccidentÀ Lausanne, une fête de famille s’est finie au CHUV à cause de l’explosion d’une boule. Phénomène rare est très dangereux.

L'éclatement a brisé l'auriculaire et entaillé la main d'Agron, durant une fête de famille dans un refuge des hauts de Lausanne le mois dernier.

L'éclatement a brisé l'auriculaire et entaillé la main d'Agron, durant une fête de famille dans un refuge des hauts de Lausanne le mois dernier. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la série «Le danger nous guette là où on ne l’attend pas», voici les boules de pétanque explosives. Peuchère! Certains modèles bon marché peuvent subitement éclater. Agron, 30 ans, en a fait la douloureuse expérience le 16 juin dernier, au couvert des Fayards, refuge des hauts de Lausanne. De banales grillades en famille auraient pu virer à la tragédie.

«Un homme assis à une table a vu passer quelque chose juste devant son visage»

«Nous étions une bonne cinquantaine, il était 16 heures environ, raconte le Serbe. Il y avait beaucoup d’enfants. D’ailleurs ils jouaient avec ces boules. Je les ai ramassées en disant que celles-là n’étaient pas pour eux, et j’ai appelé les grands pour faire une partie. Dix minutes plus tard, je marchais avec une boule dans la main, au niveau de ma hanche, quand il y a eu un énorme boum. Comme si la foudre était tombée. Tout le monde s’est protégé la tête et les oreilles. Un homme assis à une table a vu passer quelque chose juste devant son visage. Moi, je suis resté debout. Il y a eu un nuage de poussière un peu bleue. Je n’avais plus de sensation dans mon avant-bras et ma main saignait.»

Le pire évité de peu

La soudure reliant les deux hémi­sphères venait de lâcher, propulsant ceux-ci à l’opposé l’un de l’autre à une vitesse ahurissante. «On les a retrouvés dans la forêt, à plus de 100 mètres l’un de l’autre, poursuit Agron. Si la tête d’un enfant s’était trouvée sur la trajectoire, il serait sans doute mort.» Le trentenaire est conduit au CHUV, où les médecins, incrédules, lui mettent un plâtre. Son petit doigt est cassé et il a une profonde entaille à la base du pouce. Un moindre mal: qu’aurait-il subi si la sphère avait été orientée différemment dans sa main?

L’explosion a entaillé la main et cassé l’auriculaire d’Agron.

Pour stupéfiante qu’elle est, cette histoire n’est pas totalement inédite. Le phénomène des «boules de pétanque explosives» est peu connu du public, mais il est identifié. En 2009, Coop avait alerté tous les détenteurs de Supercard qui avaient acheté cinq ans auparavant des boules en promotion. Le Touring Club Suisse avait fait de même auprès de ses membres, à qui il avait proposé ce même set. Distribué par la société hollandaise Nebus BV, il portait l’inscription E.H. P.O. Box 4059, 5004 JB Tilburg sur la housse. Ce jeu présentait un «danger mortel» et il était conseillé «de ne plus le toucher» jusqu’à l’arrivée d’un service spécial chargé de le reprendre. Plus de 2500 acquéreurs étaient concernés. L’une de ces boules avait défoncé l’armoire où elle était entreposée. En 2016, dans la ville allemande de Nettetal, une boule, en éclatant, avait traversé le toit d’une cantine de fête et creusé un cratère dans le sol.

La cause réside dans une réaction chimique, percée à jour il y a quelques années par l’EMPA, le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (lire encadré). Made in China, les boules incriminées sont farcies de sable et de limaille. De vraies bombes à retardement, en quelque sorte. Pour le scientifique Gabor Piskoty, qui les a étudiées, «elles posent un véritable problème de sécurité».

Boules vieilles de quinze ans

Tous les lots rappelés en 2009 ont-ils été récupérés? De tels produits sont-ils encore commercialisés dans l’indifférence? Combien d’habitants en ont chez eux? Impossible de le savoir. La boule qui a explosé le mois passé au couvert des Fayards viendrait d’un set acheté par un parent d’Agron il y a une quinzaine d’années dans une grande surface de l’Ouest lausannois. Mais le souvenir est vague, admet la famille.

Porte-parole de Coop, Rebecca Veiga assure que plus aucune boule présentant un risque d’explosion n’est commercialisée depuis 2009. «Nous n’avons reçu aucun rapport de réclamation depuis la fermeture de ce dossier.» Du côté de Migros, «nous n’avons pas connaissance de ce phénomène, indique Tristan Cerf, chargé de communication. Comme il n’existe pas de test d’explosion agréé par la communauté scientifique pour les boules de pétanque, nous allons observer de près nos fournisseurs. La saison est sensible pour ce sport éminemment estival, nous tenons à ce que notre clientèle soit certaine de la sécurité de nos produits.»

Le set aurait été acheté il y a quinze ans en grande surface.

Les deux distributeurs, Coop et Migros, commercialisent notamment des boules de la marque allemande Schildkröt, à un peu moins de 30 francs les six. Contactée, l’entreprise basée en Bavière informe que ses boules sont bel et bien fabriquées en Chine, «sans quoi elles coûteraient plus cher». «Mais elles sont sûres, car elles ne sont remplies que de sable», affirme-t-elle.

Encore ébranlé, Agron souhaite médiatiser son histoire «pour que les gens sachent, et que ce qui m’est arrivé ne se reproduise pas». Reste à savoir ce qu’il faut faire d’un jeu de boules suspect. C’est la question que se pose le Lausannois Werner Schmid, ami de la famille, qui a récupéré le reste des boules dangereuses. «Je les ai stockées dans une caisse en plastique et j’ai mis du bois autour. À Nettetal, des démineurs se sont chargés de les faire exploser, à ce que j’ai lu dans la presse. Je vais les apporter à la police, je crois.»

Créé: 05.07.2019, 16h58

Hydrogène sous haute pression

Les boules explosives sont bas de gamme et peu chères, de celles qui peuvent séduire les simples amateurs de pétanque dominicale. Le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (EMPA) a démontré, vidéo à l’appui, les processus chimiques à l’œuvre. Il a disséqué une boule made in China provenant du lot rappelé par Coop et le TCS en 2009. Premier constat: la sphère (environ 700 g) n’est pas vide, mais remplie d’un sable lesté à la limaille de fer. La coque, elle, est du coup plus fine que les boules de compète.

Du fait de l’humidité du sable, «de petites particules métalliques dans le remplissage se sont corrodées sous des conditions anaérobies dans la boule complètement scellée, entraînant la formation d’hydrogène gazeux», relate le rapport de l’EMPA datant de 2010. «La résistance de la coque a été considérablement réduite dans la région de la soudure en raison des effets d’entaille. L’explosion pourrait être raisonnablement expliquée en comparant les contraintes dues à la pression interne à la résistance réduite de la coque.» Il ne s’agit pas d’une malfaçon isolée sur une boule, mais bien d’un problème de conception. «Jusqu’à 1 litre de gaz, principalement composé d’hydrogène, comprimé dans les pores du sable, a été trouvé dans des boules intactes.» Il est fort probable que les boules étudiées soient du même fabricant que celle qui a éclaté à Lausanne: leur housse est en tout cas identique.

Président de la Fédération suisse de pétanque, Jean-Denis Willemin n’avait jamais eu vent des boules explosives. «Il s’agit manifestement de boules de plage. Celles homologuées pour la compétition, de marques Obut, KTK ou la Boule Bleue, par exemple (ndlr: toutes fabriquées en France), coûtent 30 francs la boule pour la gamme inférieure. Pour une bonne boule, il faut compter de 200 à 240 francs le lot de trois.» Les sphères sont bien entendu vides; le poids ne réside que dans l’épaisseur de la coque métallique.

Articles en relation

Malley accueillera les meilleurs pointeurs et tireurs mondiaux

Pétanque Attribués par la fédération mondiale au club de pétanque Le Lys de Prilly, les Mondiaux se dérouleront en juillet 2020 au futur centre sportif. Plus...

Prilly veut les Mondiaux de pétanque 2020

Première La ville est sur les rangs pour organiser en 2020 les Championnats du monde de pétanque au Centre sportif de Malley. Plus...

Un bijou de boulodrome au cœur de la ville

Signé Lausanne Niché entre les immeubles, près de la Riponne, le Club de pétanque du Tunnel est le plus vieux de Lausanne. Plus...

Bursins voit grand avec 30 terrains de pétanque

Loisirs Approchée par le club Phénix Pétanque, la commune offre un site de rêve à ses membres et à tout bouliste amateur. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.