Passer au contenu principal

Soutenus par les patients, les psychologues ripostent

Ceux qui réclament leur indépendance vis-à-vis des psychiatres dénoncent la «mauvaise foi» de leurs représentants.

Stephan Wenger, co-président de la Fédération suisse des psychologues.
Stephan Wenger, co-président de la Fédération suisse des psychologues.
DR

«Le délai d’attente pour une consultation en santé psychique peut atteindre plusieurs mois. Or, plus on attend, notamment pour une première prise en charge, plus le risque d’aboutir à une hospitalisation ou à une médication augmente.» Marie Israël est responsable de la communication du Graap, qui assiste les patients psychiatriques dans le canton de Vaud. La fondation soutient le changement de statut des psychologues voulu par Berne, jugeant qu’elle facilitera, comme prévu, l’accès aux soins psychiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.