Un soutien financier pour les espoirs de l'EPFL

Formation Les étudiants les plus prometteurs de l'Ecole polytechnique peuvent désormais profiter d'un programme alimenté par des fonds privés.

Le programme de l'EPFL veut offrir «les meilleures conditions» à ses espoirs.

Le programme de l'EPFL veut offrir «les meilleures conditions» à ses espoirs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'EPFL lance un programme de soutien financier à ses meilleurs éléments. Il sera alimenté par des fonds privés et s'inspire du modèle anglo-saxon.

Entreprises, fondations, anciens étudiants, donateurs privés, sponsors: les acteurs sollicités soutiendront les talents de la haute école inscrits en bachelor, master et doctorat, indique vendredi l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Le programme «50-Fifty» veut offrir «les meilleures conditions» à ces espoirs.

Concrètement, les étudiants de la haute école domiciliés en Suisse peuvent déposer leur candidature. Les meilleurs de bachelor recevront 10'000 francs, ceux de master 32'000 francs et un programme-pilote d'entraînement entrepreneurial formera 30 doctorants pendant trois ans. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2019, 16h01

Articles en relation

L'UE stoppe un fonds de recherche, l'EPFL trinque

Recherche Bruxelles a donné un coup d'arrêt à son programme géant de financements «FET Flagships». Le projet de l'EPFL Time Machine est directement touché. Plus...

Les meilleurs physiciens s'affrontent à l'EPFL

Tournoi international Des étudiants en physique provenant des quatre coins du globe se mesurent à Lausanne depuis dimanche. La finale opposera la France à l'Ukraine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.