Passer au contenu principal

Spécialiste des verres innovants, Glassconcept change de mains

Un ancien banquier d’affaires à l’âme d’entrepreneur a repris la majorité de la société promise à un avenir «sportif» international.

Glassconcept est à présent entre les mains d'un ancien banquier d'affaires.
Glassconcept est à présent entre les mains d'un ancien banquier d'affaires.
DR

PME très prometteuse active dans les verres technologiques et «intelligents», Glassconcept change de mains. Détenant la majorité du capital depuis 2012, administrateurs, Laurence et Cyril Halifi ont cédé l’entreprise de Penthalaz à Sebastian van der List, un ancien banquier d’affaires rompu à la comptabilité des sociétés qui prendra la direction générale, a révélé le magazine «Bilan». Cette transmission a été réalisée en prévision de la succession de l’actuel directeur général, Henri Criblez, qui se rapproche de l’âge de la retraite.

Fondée en 2007, active également dans les constructions métalliques et isothermes, ainsi que les façades et la serrurerie, Glassconcept est surtout connue en tant que miroiterie-vitrerie développant des verres design et innovants. Elle produit notamment des verres dont l’opacité se règle par interrupteur ou automatiquement selon l’inclinaison du soleil, remplaçant ainsi les stores. La manufacture de verre a développé des vitrages de magasins multimédia et transparents qui se transforment en écrans permettant de consulter un catalogue interactif du commerce lorsqu’il est fermé. «Last but not least», l’entreprise a mis au point des horloges lumineuses en verre (photo), visibles en recto verso sur des panneaux transparents qui seront bientôt fonctionnels dans de prestigieuses enceintes sportives en Amérique du Nord.

Les investissements des propriétaires sortants ont permis de renforcer et de diversifier ces nouvelles technologies, indique Laurence Halifi, et de trouver les applications répondant aux besoins du marché. L’entreprise, formée de 11 personnes fin 2012, en compte 30 aujourd’hui, tandis que le chiffre d’affaires a bondi de 2,2 millions de francs, à plus de 7 millions, l’an dernier.

Le nouveau propriétaire majoritaire dispose ainsi d’un outil lui permettant de donner à l’entreprise une envergure internationale et de franchir un palier supplémentaire. Orchestrée par PME-Successions, la transmission de la société doit se faire en douceur puisque Sebastian van der List sera épaulé par l’actuel directeur général, âgé de 62 ans, jusqu’à sa retraite. Selon PME-Successions, le choix de l’ancien banquier disposant des qualités d’entrepreneur a été privilégié à celui d’un groupe alémanique de l’industrie du verre intéressé par des synergies risquant d’entraîner des licenciements.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.