Le spectacle a été grandiose, le déficit l’est aussi

«Champions!»«Champions!», organisé à Lausanne pour les 100 ans du CIO, accuse un déficit de plus de 1 million de francs.

Le spectacle

Le spectacle "Champions" organisé pour les 100 ans du CIO sur la place de la Riponne à Lausanne. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne ont voulu marquer d’une pierre blanche, les 21 et 22 novembre dernier, le 100e anniversaire de l’installation du Comité international olympique (CIO) à Lausanne. Mais sur la place de la Riponne – à travers l’histoire romancée du patineur Stéphane Lambiel et d’une violoncelliste virtuose sur un fond d’images projetées sur le Palais de Rumine –, le spectacle Champions!, grandiose, a joué de malchance.

Aujourd’hui, alors que les comptes ne sont pas encore bouclés, les organisateurs, réunis dans l’Association de Feu et de Glace, ont annoncé hier que le déficit de la manifestation, dont 24 heures a été le partenaire média, dépasse le million de francs: à savoir cinq fois plus, dans un budget de plus de 2,3 millions, que le montant initialement prévu. Ils ont dès lors fait appel au Canton et à la Ville pour leur demander de se partager l’aide financière permettant d’éponger le déficit, et attendent une réponse d’ici à la fin du mois de février.

Selon nos informations, la situation ne peut être attribuée à des fautes ou à des malversations, mais plutôt à des facteurs indépendants de la volonté des organisateurs et, il faut le dire, à une certaine impéritie.

A une météo exécrable, qui a nécessité le report à dimanche du spectacle prévu vendredi soir et généré une baisse de la fréquentation, à l’annulation des feux d’artifice et à l’effet dissuasif des attentats de Paris, une semaine plus tôt, se sont ajoutées, dit le communiqué, «des difficultés techniques et d’organisation imprévues au moment de l’élaboration du budget (…), compliquant la tâche des organisateurs et engendrant des charges supplémentaires. Un délai de préparation très serré et le caractère exceptionnel du spectacle, notamment sur le plan technique, ont rendu le suivi budgétaire difficile.» En somme, la complexité de la manifestation, qui a séduit 12 000 personnes, a été mal évaluée.

«Combien les artistes sont exigeants»

Les opérations de bouclement en cours portent sur la nature et l’importance des factures à payer et permettront de déterminer le montant exact du déficit de la manifestation. Toutefois, les organisateurs peuvent d’ores et déjà assurer que les factures dues correspondent bel et bien à des prestations effectives.

Président de l’Association de Feu et de Glace, le municipal Marc Vuilleumier souligne «combien les artistes sont exigeants», et la «course en avant» qu’a constituée l’organisation de la manifestation. Membre de l’association, le conseiller d’Etat Philippe Leuba précise que l’appui pourra être accordé dans le cadre des budgets ordinaires du Canton et de la Ville de Lausanne. «Au lendemain des attentats de Paris, quand me sont apparus les premiers risques de déficit, j’ai demandé au Service des sports de mon département de réaliser toutes les économies possibles. Il n’y aura donc pas de demandes de crédits supplémentaires et pas de dépassements budgétaires.»

Il est vraisemblable que Canton et Ville se partageront le montant à parts égales.

Créé: 29.01.2016, 21h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.