Passer au contenu principal

Nos spiritualités méconnues

Selon un récent recensement, le Canton de Vaud compte près de 800 communautés spirituelles. 24 heures est allé à la rencontre de neuf d'entre elles.

A la pagode bouddhiste vietnamienne d'Ecublens.
A la pagode bouddhiste vietnamienne d'Ecublens.
Florian Cella

C’est un chiffre que l’on n’imaginait sans doute pas. Il existe dans le Canton de Vaud près de 800 communautés spirituelles, autrement dit, des groupes de personnes qui se rassemblent en un même lieu pour pratiquer leur foi, donner corps à leurs croyances. En octobre dernier, le Centre intercantonal d’information sur les croyances (CIC) présentait ce recensement inédit sur mandat de l’État de Vaud. 24 heures est allé à la rencontre de neuf de ces communautés, parmi les moins connues en terres vaudoises.

Cent mille prières tibétaines ont résonné face aux Alpes

Le centre bouddhiste du Mont-Pèlerin est un bout d’Himalaya en terres vaudoises, rythmé par la vie du monastère et des célébrations qui attirent loin à la ronde.

Les Chaldéens font la messe dans la langue du Christ

Fondée en 2017, après que Naseem Asmaroo, Irakien d’origine établi à Yvonand, a été ordonné prêtre, la Mission chaldéenne catholique compte environ 250 familles.

L’Église anglicane se plaît toujours sur la Riviera

Sur neuf paroisses en Suisse, quatre sont vaudoises. Celle de St. John’s, à Territet, est l’héritière du goût britannique pour les rives du Léman au XIXe siècle.

Les chiites sortent de leur réserve grâce aux jeunes

Avec des racines en Irak, au Liban, en Afghanistan ou en Macédoine, les chiites vaudois pratiquent un islam très minoritaire. La nouvelle génération joue l’ouverture.

Nonnes et moines méditent dans la paix du dojo de Clarens

Le bouddhisme zen et ses longues méditations assises rythment la vie d’une poignée de pratiquants dans le canton, séduits par une discipline aussi ardue qu’apaisante.

Le bahaïsme se pratique au salon entre bons Helvètes

Ils s’appellent Perrinjaquet ou Morand et ont adopté la religion d’un prophète persan du XIXe siècle. Les bahá’ís sont une centaine dans le canton, organisés en assemblée dans trois villes.

La confrérie mouride se fait une place dans l’Islam vaudois

Puissante au Sénégal, où elle compte près de 3 millions d’adeptes, cette voie soufie à la spiritualité toute particulière développe depuis peu ses institutions dans le canton et en Suisse.

Les orthodoxes serbes se créent une chapelle à eux Les rites chrétiens d’Europe de l’Est s’épanouissent en terres vaudoises à travers plusieurs communautés, dont celle des Serbes. Une paroisse active, qui plante ses racines à Épalinges.

Le panthéon hindou habite un ancien entrepôt à Prilly

Un temple dédié au dieu Ganesh a été fondé y a près de vingt ans par la communauté sri lankaise. Il accueille les rituels complexes de l’hindouisme deux fois par semaine.

Les tambours chamaniques résonnent au col du Marchairuz

Au rythme des percussions, ils se connectent aux forces de la nature et à l’esprit des disparus. Rencontre dans les bois pour un «cercle improvisé» avec les néo-chamanes vaudois.

Le spiritisme «do Brasil» se pratique sans tapage à Crissier

Ils croient en Jésus, en la réincarnation et en l’existence des esprits. En pleine expansion au Brésil, les spirites forment depuis 22 ans un petit groupe discret dans l’Ouest lausannois.

La discrète villa d’Écublens est une vraie pagode bouddhiste

Habité par une abbesse et deux nonnes, le lieu de culte de la communauté vietnamienne maintient vivantes une spiritualité, une langue et une culture sans se fermer sur lui-même.

La messe érythréenne transfigure le temple de Chailly

Les chrétiens orthodoxes d’Erythrée forment une communauté soudée dans le canton. 200 personnes assistent chaque dimanche à une liturgie qui transporte tout droit en Afrique.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.