Passer au contenu principal

Start-up vaudoises: pourquoi elles cartonnent en Suisse

Sur les cent jeunes pousses les plus prometteuses du pays, distinguées mercredi soir par Venturelab, les trois premières sont issues de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

La start-up lausannoise Flyability fait une arrivée marquante au classement national de Venturelab en s’octroyant directement la 3eplace. De quoi réjouir ses deux patrons Adrien Briod (à g) et Patrick Thévoz.
La start-up lausannoise Flyability fait une arrivée marquante au classement national de Venturelab en s’octroyant directement la 3eplace. De quoi réjouir ses deux patrons Adrien Briod (à g) et Patrick Thévoz.
Philippe Maeder

En 2014, selon le Swiss Venture Capital Report, le canton de Vaud dépassait celui de Zurich en termes de levées de fonds réalisées par les start-up suisses. En tout, ce sont plus de 200 millions de francs qui sont tombés dans l’escarcelle des jeunes pousses vaudoises, sur un total de 450 millions. Une première dans l’histoire de ce classement publié annuellement par le site startupticker.ch.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.