Passer au contenu principal

Le statut du personnel de Plateforme 10 fait débat

Le Conseil d’État veut faciliter les licenciements à Plateforme 10. Mais les députés s’y opposent.

Le nouveau musée sera chapeauté par une fondation dont les modalités seront discutées mardi au Grand Conseil.
Le nouveau musée sera chapeauté par une fondation dont les modalités seront discutées mardi au Grand Conseil.
PATRICK MARTIN

C’est l’histoire d’une commission parlementaire à majorité de droite qui défend le statut des employés contre un Conseil d’État à majorité de gauche. Lors de sa séance de mardi, le plénum du Grand Conseil devrait se saisir de l’exposé des motifs et projet de loi sur la fondation de droit public Plateforme 10. Ce texte concocté par l’Exécutif cantonal vise à créer une entité pour chapeauter les trois musées (Musée cantonal des beaux-arts, Musée de l’Élysée et Musée de design et d’arts appliqués contemporain) qui seront, à terme, regroupés sur le site qui jouxte la gare de Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.