Greta Thunberg plaide pour une prise de conscience

LausanneLe sommet «Smile for future» a été lancé lundi à Lausanne en présence de la jeune activiste suédoise et du prix Nobel vaudois Jacques Dubochet.

Greta Thunberg, l'adolescente à l'origine du mouvement de mobilisation des jeunes en faveur du climat, sera présente à Lausanne aux côtés du Prix Nobel Jacques Dubochet.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Sommet des grèves du climat a débuté à Lausanne. Refusant de stigmatiser quiconque en particulier, Greta Thunberg a appelé à une prise de conscience plus large de la gravité de situation. Une initiative citoyenne européenne a été lancée.

De lundi à vendredi, plus de 450 jeunes se réunissent à l'Université de Lausanne à l'enseigne de Smile For Future. Issus de 38 pays, ils veulent notamment cadrer la suite de leurs actions contre le dérèglement climatique.

Sommet «incroyable»

Plusieurs invités de marque ont pris la parole devant la presse lundi en milieu de journée, dont la jeune Suédoise Greta Thunberg. Si la militante s'est au départ simplement félicitée d'être une des participantes à cet «incroyable sommet», elle a fini par répondre aux questions.

Ne faudrait-il pas mettre en prison des politiciens qui ne font rien ou pire pour le climat? A cette interrogation, Greta Thunberg a répondu sans hésiter qu'il ne fallait pas «blâmer des individus. C'est un système qui est erroné». Elle a rejeté toute «haine» contre les politiciens, «même s'ils ont davantage de responsabilités que d'autres individus».

Retrouvez la conférence de presse de Greta Thunberg et Jacques Dubochet:

Soulager le fardeau

Alors qu'elle était entourée de caméras et d'appareils de photo, Greta Thunberg a refusé l'image de «leader. Chacun a le même niveau d'importance, je ne parle que pour moi-même», a insisté l'activiste. Elle n'a pas caché qu'elle aimerait voir des adultes prendre le relais afin «de soulager notre fardeau (...) Nous ne devrions pas avoir à faire cela. (...) Mais si c'est pour le climat, notre futur est en jeu», a-t-elle ajouté.

Le Vaudois Jacques Dubochet, prix Nobel de Chimie, n'a pas caché sa forte émotion de se retrouver au côté de Greta Thunberg. Entre des admonestations aux journalistes, il a souligné l'importance de ce moment «extraordinaire», dans une lutte contre «une stupide économie désireuse de faire de l'argent.»

Pensez climat lors des élections

«Il faut sortir du carbone, aussi vite que possible», a lancé le militant. Jacques Dubochet a rappelé à ceux qui mettaient en doute l'action politique que les élections fédérales étaient proches et qu'il ne fallait pas manquer l'occasion d'être actifs à ce niveau-là aussi.

Au début de la conférence de presse, les organisateurs de Smile For Future ont présenté une première action concrète. Ils ont lancé une initiative citoyenne européenne appelée Actions pour l'urgence climatique qui a une année pour recueillir au moins un million de signatures.

Vaste programme

L'initiative citoyenne européenne vise quatre buts. Premièrement, l'Union européenne (UE) doit diminuer ses gaz à effet de serre de 80% d'ici 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2035. A l'heure actuelle, l'UE veut réduire ses émissions de 40% d'ici 2030.

Comme deuxième objectif de l'initiative, les auteurs demandent la mise en place d'une taxe carbone aux frontières qui frapperaient les importations. Cela permettrait de placer l'économie européenne en transformation sur un même niveau que les pays ne respectant pas l'objectif limite de 1,5 degré de réchauffement climatique.

Eduquer

Troisièmement, l'Union européenne ne doit signer des traités commerciaux qu'avec les pays qui s'engagent sur la voie de la limite à 1,5 degré. Et enfin, dernier point de l'initiative, il faut que l'UE produise du matériel éducatif gratuit qui non seulement explique l'urgence climatique, mais préconise des solutions.

Le but du sommet, qui donnera lieu vendredi à une manifestation à travers Lausanne, est de définir une stratégie d'action face à la crise climatique. Il faut passer des espoirs aux réalités, ont expliqué les organisateurs. A leurs yeux, les «systèmes politiques» ont échoué à trouver des réponses à la hauteur des enjeux.

Sommet de New York

A Lausanne, des assemblées plénières devront parvenir à un consensus sur les valeurs et principes de l'organisation. Concrètement, cela signifie, entre autres, d'établir la planification des manifestations prévues fin septembre à l'occasion du Sommet de l'ONU pour le climat à New York. Un rendez-vous «crucial», selon Greta Thunberg.

(ATS/nxp)

Créé: 05.08.2019, 13h23

Articles en relation

Greta Thunberg traversera l'Atlantique en voilier

Climat L'icône suédoise se rendra au sommet mondial sur le climat à New York à bord d'un bateau qui émet zéro carbone. Plus...

Greta Thunberg ironise face aux députés

France La jeune militante suédoise a répondu mardi aux députés de l'Assemblée nationale qui doutent de sa légitimité à être la figure du combat contre le réchauffement climatique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...