Swiss Expo a trouvé du glamour à Palexpo

Genève PalexpoLe déménagement du concours bovin de Lausanne à Genève semble ravir la plupart des éleveurs.

Plus habituées aux belles carrosseries qu’aux vaches, les halles genevoises offrent un cadre idéal à Swiss Expo.

Plus habituées aux belles carrosseries qu’aux vaches, les halles genevoises offrent un cadre idéal à Swiss Expo. Image: STEEVE IUNCKER-GOMEZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Vous vous rendez compte? Palexpo, c’est le Salon de l’auto, les chevaux, le Supercross. Et voilà qu’on y est avec nos vaches!» Président du comité d’organisation de Swiss Expo, Jacques Rey vit un rêve éveillé depuis mercredi et l’ouverture de la 24e édition du concours bovin international et de son salon agrotechnique, qui se tient jusqu'à samedi.

Après une quinzaine d’éditions à Lausanne, la manifestation s’installe pour la première fois sur sol genevois. «Nous sommes désormais la seule exposition bovine du monde organisée dans un aéroport. Le message est passé dans tout le milieu et a créé un engouement fantastique!»

Évidemment, quelques éleveurs régionaux n’ont pas voulu faire le déplacement du bout du lac. Mais ce nouveau site en a attiré d’autres. «Notamment des étrangers, probablement attirés par la renommée internationale de Genève», constate Jacques Weber, qui a participé à l’organisation de plusieurs éditions à Beaulieu, avant d’être engagé comme mandataire cette année. «La seule inconnue qui reste, c’est l’engouement du grand public genevois.»

Plus à l’aise qu’à Beaulieu

Du côté des éleveurs justement, les fidèles sont effectivement venus. «Une fois que tout est chargé dans le camion, ça ne change pas grand-chose de continuer jusqu’ici, expliquent deux agriculteurs fribourgeois en train de tondre une de leurs protégées. Et puis au moins ici on a de la place pour manœuvrer et décharger.» «Malgré la nouveauté, tout a été installé rapidement et dans le calme, confirme Jacques Weber. Les accès sont vraiment plus aisés qu’à Beaulieu, et en plus on sent qu’on a affaire à de vrais professionnels de l’organisation. Les staffs sont rodés et la réactivité est incroyable.»

Mais l’homme le plus heureux du jour était peut-être bien Mathias Bieri. L’éleveur d’Avully – un des quatre derniers genevois – est le seul représentant de son canton. «Même si ça fait dix ans que j’allais à Lausanne, c’est sûr que c’est plus sympa de jouer à domicile. Je sais que ce déménagement a provoqué un peu d’appréhension chez certains, qui craignaient le côté «ville», mais maintenant qu’on y est, tout le monde trouve l’endroit parfaitement adapté.»

Du côté des associations professionnelles vaudoises, la question du déplacement à Genève s’est par contre posée. «Nous y avons réfléchi et avons finalement décidé de venir, pour nos membres et pour sensibiliser le public en vue des prochaines votations, explique Grégoire Nappey, responsable communication de Prométerre. Cela a aussi donné l’occasion de créer un nouveau stand, commun avec celui de nos collègues d’AgriGenève et d’Agir.»

Entre pros

À quelques mètres, les responsables de BioVaud sont arrivés à la même conclusion. «Une telle manifestation nous permet de nous rencontrer entre nous et de montrer qu’on peut aussi avoir des vaches belles et productives en bio, explique Frank Siffert, membre du comité. Mais surtout, cette année, on va devoir rassurer nos collègues conventionnels. Car visiblement certains sont sûrs qu’ils vont mourir si les initiatives passent!»

Enfin, le déménagement de Swiss Expo n’a pas échappé aux antispécistes. Le groupe «Empathie et altruisme» appelle à perturber la tenue de ce salon qui «inflige aux vaches des transports souvent pénibles, les prive de liberté pendant plusieurs jours et leur impose de supporter le passage de centaines de visiteurs». Par rapport aux rues lausannoises, le site de Palexpo semble toutefois être beaucoup moins propice aux manifestations.

Créé: 15.01.2020, 21h32

Articles en relation

Swiss Expo quitte Beaulieu pour Palexpo

Agriculture Les vaches du salon agricole qui se tenait à Lausanne s'installeront désormais du côté du Palais des expositions et congrès genevois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.