Passer au contenu principal

Ils témoignent pour ne plus se faire écraser sur la route

Les employés d’entretien vaudois livrent de poignants récits alors qu’avec l’été commence pour eux la période la plus dangereuse.

Frédéric Ruchet, employé d’entretien des routes, témoigne d'accident dont il a été victime à l’échangeur de la Veyre (Vevey) le 29 juin 2018, à 2h20.

«Je me suis demandé si ce n’était pas criminel, de ma part, d’envoyer ces hommes et ces femmes travailler sur l’autoroute dans de telles conditions. C’est d’ailleurs quelque chose qui reste. Comme un sentiment de gâchis.» Laurent Tribolet est le chef de la division entretien à la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR). Cette réflexion, il la poursuit depuis une nuit de juin 2014. Un jeune agent chargé de la sécurité d’un chantier autoroutier venait d’être percuté par une voiture à la hauteur de Bavois. Il est mort sur le coup. Il avait 25 ans. Son témoignage (voir la vidéo ci-dessous) illustre la nouvelle campagne de prévention, plus émotionnelle que les précédentes, intitulée «Respectez notre vie, nous protégeons la vôtre».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.