Passer au contenu principal

La température monte avant un 2e tour qui s’annonce serré

Ce dimanche, les jeux seront plus ouverts qu’en 2011. L’attitude de l’électorat UDC et du centre reste la grande inconnue.

La tension à gauche et les espoirs affichés de la droite laissent entrevoir un second tour de l’élection du Conseil des Etats assez incertain. Souvent qualifié «d’indéboulonnable», le ticket rose-vert sortant se trouve dans une position moins confortable qu’il y a quatre ans. Le challenger PLR, Olivier Français, menace le siège du Vert Luc Recordon. Le 18 octobre dernier, Géraldine Savary (PS) a viré en tête avec 72 985 voix, suivi de l’écologiste (68 339) et du candidat PLR (54 439).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.