Passer au contenu principal

«Il est temps que les musulmans sortent de leur silence»

Le théologien Daniel Marguerat défend le livre de Shafique Keshavjee sur l’islam et réclame une relecture critique du Coran. Au nom des chrétiens persécutés.

Ancien doyen de la Faculté de théologie de Lausanne, Daniel Marguerat prend la défense de Shafique Keshavjee et son livre.
Ancien doyen de la Faculté de théologie de Lausanne, Daniel Marguerat prend la défense de Shafique Keshavjee et son livre.
Patrick Martin

Les reproches pleuvent sur le théologien Shafique Keshavjee depuis la parution de son livre «L’islam conquérant», qui souligne la violence de certains textes coraniques. Les Églises catholique et réformée dénoncent quasi unanimement un pamphlet polémiste au contenu peu objectif. Daniel Marguerat n’est pas de cet avis. Ancien doyen de la Faculté de théologie de Lausanne, l’auteur du récent «Vie et destin de Jésus de Nazareth» s’insurge contre ce qu’il appelle «un lynchage organisé». Il défend le contenu d’un ouvrage qui pose, selon lui, de bonnes questions. Entretien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.