Un TGV en moins à Vallorbe? Les députés protestent

TransportÀ la quasi-unanimité, les députés demandent à TGV Lyria de renoncer à supprimer un trajet pour Paris sur la ligne du Jura.

La suppression d'un trajet en TGV par Vallorbe, sur la liaison Lausanne-Paris, provoque une levée de boucliers politique.

La suppression d'un trajet en TGV par Vallorbe, sur la liaison Lausanne-Paris, provoque une levée de boucliers politique. Image: Yvain Genevay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un trajet aller-retour de moins en TGV de Lausanne à Paris via Vallorbe? Les députés protestent à l’unanimité moins une abstention.

TGV Lyria promet davantage de fréquence et de confort aux voyageurs à destination de la capitale française dès la fin de 2019. Davantage de trajets aussi puisque la compagnie, propriété de la SNCF à 75% et des CFF à 25%, annonce qu’elle programmera au total six allers-retours par jour au lieu de quatre à cinq aujourd’hui. Mais il n’y aura que trois passages par Vallorbe contre quatre aujourd’hui. La ligne Lausanne-Genève est renforcée.

Ce choix provoque une levée de boucliers politique. La conseillère d’État Nuria Gorrite l’a contesté. Et c’est le tour des députés. Pourquoi cette opposition alors que, selon TGV Lyria, seuls 15 passagers montent à Vallorbe dans le train de 7 h pour Paris? Ce chiffre ne démontre-t-il pas qu’il est cohérent de «fusionner» ce trajet avec celui qui le suit à 9 h et de proposer un arrêt à 8 h?

Pierre Dessemontet, député socialiste, municipal à Yverdon et géographe, fait partie des députés qui ont cosigné la résolution rédigée par Nicolas Rochat Fernandez (soc) avant le vote de mardi. Pour lui, la quantité ne représente pas la donnée la plus importante. La vraie question est: qui sont ces passagers? Et il pense avoir la réponse: «Une partie d’entre eux sont des voyageurs liés à l’économie de la région. Pour la région de Vallorbe, pour le nord du canton de Vaud, et aussi pour une partie du canton de Fribourg, cette halte est le point d’accès à la capitale française», affirme-t-il.

Concurrence interrégionale

Mais si TGV Lyria annonce une augmentation du nombre de places dans les rames qui continueront à passer par Vallorbe, n’est-ce pas une garantie suffisante? Non, estime le député: «Ce trajet supprimé est une flèche en moins dans le carquois du tissu économique de la région dans le contexte de la concurrence interrégionale. L’objectif de la politique d’aménagement du territoire actuelle est de ne pas concentrer les forces économiques en une seule région. Et ce n’est pas le moment d’affaiblir cette ligne alors que l’on parle de la renaissance des trains de nuit. Le futur des lignes à longue distance est en jeu».

Créé: 05.02.2019, 16h44

Articles en relation

Vive inquiétude au sujet des TGV pour Paris

Transports TGV Lyria projette d’augmenter les fréquences au départ de Lausanne. Mais la critique contre la perte d’un trajet par Vallorbe ne faiblit pas. Plus...

Les TGV entre la Suisse et Paris sont enfin rentables

Transports Andreas Bergmann, le directeur bernois du transporteur franco-suisse, quitte Lyria. Il annonce des chiffres noirs et des nouveautés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...