«Thalia» a débuté son long périple pour les Etats-Unis

Zoo de ServionMardi, au petit matin, la panthère des neiges née en captivité a été placée dans une cage pour entreprendre un long voyage vers un parc californien.

Photos: Philippe Maeder (24heures) et Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi, à 4 h du matin, déambuler dans les allées du Zoo de Servion n’était pas sans risques. Pas tant celui de se faire attaquer par un fauve échappé de sa cage, mais plutôt de glisser sur la chaussée verglacée. Bien au chaud dans son enclos, Thalia ne s’en préoccupe pas. Elle passe ses nuits ici depuis quelque temps, séparée de ses parents. Une façon de l’habituer gentiment à son départ pour les Etats-Unis.

Un petit attroupement est donc présent à cette heure incongrue pour assister au grand départ de la panthère. Faire en sorte que le fauve entre de son plein gré dans la cage n’est pas joué d’avance. «Nous voulons éviter de l’endormir, car le réveil est souvent difficile et paniquant», explique Roland Bulliard, directeur du Zoo de Servion.

Il faut donc l’inciter gentiment à quitter son enclos, afin qu’il rejoigne un réduit où une belle tranche de steak l’attend. Docile, Thalia se réfugie dans cet espace exigu. De là, les gardiens n’ont eu qu’à ouvrir une porte pour que le félin entre dans sa caisse de transport.

Calme et curieuse, la panthère se prête même aux jeux des photos sans broncher, malgré les flashs et les crépitements des appareils reflex. Au bout d’une dizaine de minutes de ce régime de paparazzi, le fauve émet tout de même quelques grognements de mécontentement.

La caisse de 117 kg et son chargement sont ensuite placés, non sans peine, dans une camionnette afin d’être acheminés vers l’aéroport de Zurich avant 8 h 15. «Son vol est à 13 h 30, mais elle doit passer le contrôle vétérinaire avant le départ», précise le directeur. Un contrôle qui sera visuel, car il est peu recommandé d’aller chatouiller de trop près un tel fauve…

Le moment de la séparation
L’animal, qui fait partie d’un programme de sauvegarde des espèces en voie de disparition, a effectué un vol de 13 h pour rejoindre l’Exotic Feline Breeding Compound de Rosamound, situé à 200 km de Los Angeles. «Je suis un peu triste, car c’est la première panthère des neiges qui est née à Servion. J’ai assisté à son évolution. Au début, c’était un petit chat maladroit et c’est devenu un magnifique félin. Dans la nature, les femelles s’occupent des petits environ deux ans, puis ils se débrouillent seuls. Le père de Thalia commence à se montrer agressif envers elle, il la chasse pour pouvoir s’accoupler. Le moment est donc venu de les séparer», poursuit Roland Bulliard.

En quittant l’enclos de Thalia, les employés venus prêter main-forte ont eu la surprise de voir ses parents s’approcher, dans la nuit noire, de leur barrière. Intrigués par l’agitation inhabituelle à une heure si matinale? A moins que ce ne soit pour venir dire au revoir à leur progéniture… (24 heures)

Créé: 24.02.2015, 11h29

Vidéos

Galerie photo

Thalia, la jeune panthère de Servion partie pour les Etats-Unis

Thalia, la jeune panthère de Servion partie pour les Etats-Unis Mardi 24 février au petit matin, la panthère Thalia quittait le zoo de Servion direction les USA.

Articles en relation

La famille panthère des neiges s’agrandit au Zoo de Servion

Animaux Un bébé panthère des neiges a vu le jour le mois dernier au Zoo de Servion. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.