Passer au contenu principal

Les touristes chinois interdits de restaurant

Entre clients refusés, mise en quarantaine volontaire et salles vides, petit tour des restaurants asiatiques face au coronavirus.

La patronne du Tang Roulou placarde son affichette interdisant l’accès de son restaurant aux touristes chinois. (Photo: Florian Cella)
La patronne du Tang Roulou placarde son affichette interdisant l’accès de son restaurant aux touristes chinois. (Photo: Florian Cella)
Florian Cella

«Notre spécialité, c’est la fondue. Nous sommes pratiquement complets tous les jours, même avec ce qui se passe en Chine», assure M. Hu tout sourire. Il est le père de la patronne du restaurant Tang Roulou. Depuis une semaine toutefois, il est des clients qui ne peuvent plus se régaler de ses bouillons. Ce sont les touristes… chinois. Une affichette placardée sur la porte d’entrée leur interdit l’accès aux tables. À Lausanne, d’autres établissements se désolent au contraire de ne plus voir les cars déverser leurs flots d’Asiatiques devant leurs portes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.