Passer au contenu principal

«Contre le trafic de rue, dépénalisons la drogue!»

Jean-Félix Savary, secrétaire général du Groupement romand d’études des addictions, relance le débat sur une réglementation du marché.

Jean-Félix Savary: «Si l’on veut lutter contre le marché de la cocaïne, il faut réglementer celui du cannabis.»
Jean-Félix Savary: «Si l’on veut lutter contre le marché de la cocaïne, il faut réglementer celui du cannabis.»
OLIVIER VOGELSANG

C’est un fléau qui empoisonne Lausanne et Genève. Le trafic de drogue de rue exaspère la population, accentue le sentiment d’insécurité. Et l’insécurité tout court épuise les forces de l’ordre comme le pouvoir judiciaire. S’appuyant sur les recommandations mondiales, Jean-Félix Savary, secrétaire général du Groupement romand d’études des addictions (GREA) en appelle à débattre à nouveau de la dépénalisation des drogues.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.