Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«La transparence distingue une démocratie d'un régime autoritaire»

Sandrine Baume est professeure à l'Université de Lausanne.

De quoi l'affaire Broulis témoigne-t-elle, selon vous?

Cela concerne-t-il leurs fonctions politiques ou également des aspects liés à leur vie non professionnelle? Jusqu'où leur exemplarité doit-elle s'affirmer?

En quoi ce devoir de transparence est-il sain?

Est-ce l'opinion publique qui influe sur l'activité des médias ou l'inverse?

La Suisse ne reste-t-elle pas très indulgente avec ses élus, en comparaison avec d'autres pays?