Passer au contenu principal

30 jours-amende requis contre les deux pédiatres de Morges

Réquisitoire dans le procès à Nyon des deux pédiatres, accusées de l'homicide par négligence d'une fillette de 11 mois en 2009.

L'hôpital de Morges.
L'hôpital de Morges.
PATRICK MARTIN-A

Pour le procureur, aucun doute n'est possible: il y a bien eu négligences en ce jour de mai 2009 à l'hôpital de Morges. Des négligences qui ont conduit au décès de la petite Marisa, 11 mois, le 12 mai. Suivant l'avis des experts, le représentant du Ministère public a estimé que, au vu des doutes sur l'état de santé du bébé, il faut donner au minimum un antibiotique à large spectre pour ne pas que la situation empire, avant même de faire des examens. «Cela aurait pu lui sauver la vie», a-t-il déclaré ce jeudi matin dans son réquisitoire contre deux pédiatres, accusées d'homicide par négligence et jugés ces jours à Nyon.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.