Trois ans de paix pour les retraites des fonctionnaires

VaudL’Autorité de surveillance de la LPP a validé l’accord entre syndicats et État pour ne pas toucher à l’âge de la retraite. Les négociations reprendront en 2021

La mobilisation avait amené à la grève en début d'année.

La mobilisation avait amené à la grève en début d'année. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les employés de l’Administration cantonale semblent avoir quelques années de répit devant eux. Leur âge de départ à la retraite, fixé à 63 ans, ne bougera pas d’ici 2022. Cela ressort de l’annonce faite vendredi par le Conseil d’État. En effet l’Autorité de surveillance LPP de Suisse romande a accepté que la caisse de pensions de l’État de Vaud (CPEV) poursuive sa politique actuelle.

C’est l’épilogue d’une intense mobilisation, qui a même mené jusqu’à la grève. L’an dernier, le conseil d’administration de la CPEV a dévoilé le projet d’augmenter de deux ans l’âge de la retraite, pour garantir un taux de couverture de 80% en 2052. L’annonce tombait moins de quatre ans après que l’État a recapitalisé la caisse à hauteur de 1,44 milliard de francs.

««Des éléments de tensions vont réapparaître en fonction des frémissements économiques»»

Un nouveau plan d’action de la CPEV sera donc soumis à l’Autorité de surveillance en 2022. L’annonce réjouit les organisations syndicales. «Nous sommes contents d’avoir pu faire aboutir cette lutte-là. Mais nous ne sommes pas joyeux à sauter comme des cabris et nous devons rester extrêmement vigilants», explique Aristide Pedraza, secrétaire du syndicat SUD. Pour lui, la situation est certes apaisée, mais uniquement jusqu’à 2021, lorsque les négociations devront reprendre avec le conseil d’administration de la CPEV. «Des éléments de tensions vont réapparaître en fonction des frémissements économiques», ajoute-t-il.

David Gygax, du Syndicat des services publics (SSP), partage la même vision: «C’est la mobilisation et la grève qui ont permis ce résultat. Nous sommes très contents. Mais l’Autorité de surveillance pouvait difficilement refuser, car le plan a été validé par un expert et garde pour objectif un taux de 80% en 2052.» (24 heures)

Créé: 29.06.2018, 16h52

Articles en relation

La fonction publique vaudoise se mobilise pour défendre ses retraites

Manifestation Les fonctionnaires ont fait grève et manifesté, jeudi, pour épargner leurs retraites. Coup de sonde au Gymnase de la Cité. Plus...

Fronde contre le plan de prévoyance de la CPEV

Syndicats L'Assemblée des délégués de la Caisse de pensions de l'Etat de Vaud a refusé à l'unanimité de nouveaux sacrifices pour les fonctionnaires. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 12 novembre 2018
(Image: Valott) Plus...