Trois nouvelles écoles à Nyon, Villars-le-Terroir et Moudon

EnseignementPlus de 89'500 jeunes Vaudois ont repris le chemin des cours lundi. Environ 900 ont découvert des locaux flambant neufs.

A Moudon, le collège du Fey a ouvert ses portes pour la première fois lundi matin en présence des parents d’élèves.

A Moudon, le collège du Fey a ouvert ses portes pour la première fois lundi matin en présence des parents d’élèves. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un peu plus de 89'500 jeunes Vaudois ont repris le chemin de l’école lundi matin. Dont certains ont pu découvrir un environnement totalement nouveau: environ 150 dans l’extension du Collège de Villars-le-Terroir (qui s'inscrit dans le contexte de la création du nouvel Etablissement primaire Villars-le-Terroir - Poliez-Pittet) et 395 dans la tout juste terminée Ecole nyonnaise du Cossy qui appartient fait partie de l'Etablissement primaire Nyon Jura et Prangins. C’est aussi le cas pour les 360 élèves du flambant neuf Collège du Fey, à Moudon, qui a ouvert ses portes ce lundi en présence des parents, invités par la direction pour cette grande première.

Cette école de 19 salles de classe fait partie d’un complexe qui comprend une salle de sport triple - elle sera mise en fonction dans une semaine - de salles spéciales, de locaux PPLS et d’une Unité d’accueil pour écoliers (UAPE). Devisé à 16 millions (plus 15 millions pour la salle de gym), ce bâtiment aux formes épurées est venu répondre à un besoin démographique évident. «L’évolution a été forte ces dix dernières années avec des effectifs qui augmentaient de 12% chaque année», relève Eric Novello, le directeur de l’Etablissement primaire de Moudon, Lucens et environs. Selon les prévisions, la tendance est en train de s’apaiser.

Exit les Portakabin
Tant mieux, car 18 des 19 salles de classes sont déjà utilisées. «La dernière sert aujourd’hui de salle de dégagement», souligne le directeur d’un établissement qui compte 1280 élèves répartis désormais trois sites avec l’Ochette (Moudon) et le Pré-au-Loup (Lucens). Le nouveau bâtiment a ainsi permis d’abandonner les Portakabin installés depuis plusieurs années dans la cour du Collège de l’Ochette et quelques salles provisoires. Son ouverture coïncide également avec la fermeture des deux classes particulières à Brenles. Au bénéfice d’une dérogation spéciale, elles comptaient chacune trois niveaux de scolarité: de 1P à 3P et de 4P à 6P.

Pensé comme une école de quartier qu’on rejoint à pied (les enfants des villages environnants n’y sont pas scolarisés), le Collège du Fey est relativement excentré, au sud du bourg, même s’il est prévu que les enfants puissent rentrer manger à midi à la maison. Les élèves les plus éloignés doivent toutefois composer avec un trajet allant jusqu’à 20 minutes. Ce qui n’avait pas l’air d’effrayer cette maman, sur le parvis du collège où ses enfants posaient avec tous les camarades pour la photo souvenir officielle: «On longe la Broye pour arriver ici, le cadre est magnifique.» (24 heures)

Créé: 27.08.2018, 17h34

Articles en relation

Amarelle va interdire les natels pendant l'école

Rentrée Cette injonction uniformisera des pratiques aujourd’hui disparates au sein des collèges. Le portable restera éteint, aussi pendant la récré. L’éducation numérique passe par là. Plus...

Personne ne veut payer pour les tableaux interactifs en classe

École Devenu «support pédagogique», le successeur du tableau noir devrait désormais être payé par l’État, estiment les communes. La mésentente persiste Plus...

Apprendre à la maison: l’autre école

Rentrée scolaire Tandis que près de 76'000 élèves rentrent en classe lundi, zoom sur une alternative méconnue. Plus...

Moins d'élèves dans les classes fribourgeoises

Rentrée scolaire La rentrée scolaire dans le canton de Fribourg sera notamment marquée par la gratuité du matériel scolaire, fruit d'un arrêt du Tribunal fédéral. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...