Passer au contenu principal

Trois rebelles pimentent la course au Conseil d'État

Le suspense entourant la succession de Jacqueline de Quattro au Conseil d’État réside moins dans le nom de la vainqueur que dans le score que feront les trois outsiders.

La campagne des 4 candidats dure jusqu'au 9 février prochain.
La campagne des 4 candidats dure jusqu'au 9 février prochain.
Keystone

Les candidats à l’élection complémentaire au Conseil d’État du 9 février peuvent susciter une certaine curiosité. Cela fait plus de trente ans que Vaud n’avait pas connu un pareil casting. Bien sûr, l’identité de l’élue laisse peu de place au doute. Dans un canton où la stabilité est érigée en vertu cardinale, il paraît improbable qu’une majorité de l’électorat donne sa voix à une candidature qui vise à casser la dynamique du système actuel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.