Troquer sa voiture contre un e-bike

MobilitéL’action Bike4Car invite les Vaudois à une vie sans voiture cet été.

Les agglomérations participant à l'action Bike4Car mettent à disposition des vélos électriques chez des détaillants de vélos.

Les agglomérations participant à l'action Bike4Car mettent à disposition des vélos électriques chez des détaillants de vélos. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le deal est simple. En échange de leurs clés de voiture ou de leurs plaques d’immatriculation, les automobilistes reçoivent un vélo électrique pour une durée de deux semaines. Gratuite et libre de tout engagement, l’action invite les usagers de la route à remettre en question leurs habitudes et à opter pour le deux-roues le temps d’un été. L’opération a été lancée début mai et elle s’étend jusqu’en septembre. Avec 2000 participants, dont 132 Vaudois, pour ses précédentes éditions, l’action Bike4Car gagne chaque année de nouveaux adeptes.

Plus de cinquante villes et communes suisses Cités de l’énergie – un label qui récompense les régions engagées dans des politiques énergétiques – participent au projet de mobilité douce lancé par myblueplanet et SuisseEnergie. Dans le canton, les localités de Prilly, de Renens, du Mont-sur-Lausanne, de Vevey et de Montreux figurent parmi les bons élèves.

Toutes les agglomérations participant à Bike4Car mettent à disposition des vélos électriques. La liste des magasins qui les fournissent est recensée sur une carte interactive disponible sur le site www.myblueplanet.ch/bike4car-2016.

Pour participer à cette action, il suffit de s’inscrire et de ré­server son vélo électrique sur www.bike4car.ch ou directement en magasin. Environ 600 vélos seront disponibles jusqu’à fin septembre pour cette aventure en plein air.

Créé: 08.05.2016, 18h40

Articles en relation

Pour la police lausannoise, le e-bike est un cyclomoteur comme les autres

Mobilité Le succès des vélos électriques s’accompagne d’une hausse du nombre d’accidents graves. Lausanne lance une campagne de sensibilisation. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.