Où se trouvent les cadeaux reçus par nos ministres?

DiplomatieLe Conseil d’État tient depuis un an un registre des cadeaux de plus de 300 francs. Il n’en a listé que six jusqu’ici.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand on vous dit «registre», vous pensez à un vieux grimoire? Le nouveau «registre» dont le Conseil d’État a annoncé l’existence la semaine dernière ne ressemble pas vraiment à ça. Il s’agit de la «liste des cadeaux reçus par les membres du Conseil d’État (valeur supérieure 300 francs)», à laquelle «24 heures» a eu accès, en tant que document public.

À quoi ressemble-t-elle? C’est un tableau Excel de quelques lignes, qui ne recense que six cadeaux. Elle se limite en fait aux présents reçus depuis l’an dernier, année de création du registre. Ils sont entreposés, par principe, auprès de la Chancellerie, au château Saint-Maire, à Lausanne.

Parmi eux, il y a un lot d’objets artisanaux chinois reçus par Pierre-Yves Maillard en Chine en 2018: un vase rouge et une sculpture sur nacre, ainsi qu’un paysage imprimé sur textile et un casse-tête en bois. Ce dernier n’est pas au Château, mais «en prêt» pour exposition auprès du Service du médecin cantonal, qui a fait partie du voyage.

Traçabilité et transparence

Autre cadeau entreposé au Château: une montre Louis Chevrolet de 1000 francs, offerte à Philippe Leuba par la Fédération internationale de basketball. Enfin, le dernier cadeau a été reçu il y a une semaine par Nuria Gorrite: une maquette de 440 euros d’un train Léman Express, offerte par Alstom. Elle se trouve «en prêt» auprès du secrétariat général du Département des infrastructures. «L’important, c’est la traçabilité et la transparence», explique Vincent Grandjean, chancelier de l’État de Vaud.

«Tous les cadeaux diplomatiques ont été déposés à la Chancellerie, explique-t-il. Ils peuvent être très hétéroclites, souvent artisanaux»

Mais qu’en est-il des cadeaux plus anciens? À notre demande de les voir, Vincent Grandjean a préparé le service à thé en porcelaine offert par le président chinois Xi Jinping lors de sa visite en Suisse il y a deux ans. «Tous les cadeaux diplomatiques ont été déposés à la Chancellerie, explique-t-il. Ils peuvent être très hétéroclites, souvent artisanaux.» Mais le service ayant dû être déplacé pendant la rénovation du château, les cadeaux n’ont pas encore été ressortis des cartons. D’autres se trouvent aux Archives cantonales, à Chavannes, ou au dépôt des biens culturels, à Lucens.

Les cadeaux qui valent moins de 300 francs, eux, ne sont pas listés et ne passent pas par la Chancellerie. En cas de doute, celle-ci fait procéder à une estimation de leur valeur. «Mme Jacqueline de Quattro a reçu un foulard de la part de l’ambassadeur d’Iran, explique Vincent Grandjean. Il valait moins de 300 francs et n’est donc pas entreposé à la Chancellerie.»

Pour lui, tout élu et tout fonctionnaire doit rester vigilant, même face à un présent de moins de 300 francs, et garder à l’esprit le risque que cela s’apparente à un avantage. Dans ce cas, il doit être refusé. La règle est valable pour tous, selon la directive «Prévention et gestion des conflits d’intérêts: règles en matière de cadeaux, d’invitation et de voyages».

Ce texte a été réactualisé l’an dernier, après de nombreuses questions sur les voyages à l’étranger de Pascal Broulis. Le Conseil d’État en a profité pour «formaliser» une pratique déjà effective en matière de cadeaux.

La question des voyages

Et pour les cadeaux immatériels, tels que des voyages offerts par des organisations internationales comme l’UEFA ou le CIO? Pour Vincent Grandjean, il ne s’agit pas à proprement parler de cadeaux, mais «d’honorer les invitations» de ces organisations. «En principe, l’État paie les déplacements. Mais certaines instances organisent le voyage en entier, parfois avion et hébergement compris. Un voyage qui s’apparenterait à un avantage serait refusé.»


Des présents labellisés «État de Vaud»

L’État de Vaud (à g. son chancelier, Vincent Grandjean) offre aussi des cadeaux, dont des foulards ou des boîtes à musique.

Diplomatie oblige, le Conseil d’État offre lui aussi un certain nombre de cadeaux à diverses personnalités. La Chancellerie en possède un stock au sommet du château Saint-Maire. On y trouve quelques modèles de boîtes à musique Reuge, de Sainte-Croix, variant entre 150 et environ 1000 francs. «Elles représentent l’artisanat vaudois, avec une dimension artistique et ancestrale poussée, explique Vincent Grandjean, chancelier de l’État de Vaud. En outre, cette entreprise n’a pas de concurrente dans le canton.»

Parmi les autres cadeaux, un certain nombre sont labellisés «État de Vaud». Il y a notamment des foulards, d’une valeur d’une centaine de francs, où sont représentés le major Davel, le château Saint-Maire et le nouveau parlement. Il y a aussi des cravates ornées de drapeaux vaudois, d’une cinquantaine de francs. Sans oublier des stylos argentés, valant une centaine de francs, et des stylos blanc et vert avec le logo de l’État, coûtant une vingtaine de francs.

Il n’y a pas de budget spécifique à cela, selon Vincent Grandjean. Mais, à titre d’exemple, le Conseil d’État a offert pour 8102 francs de cadeaux en 2017-2018, pour six boîtes à musique, 30 foulards, 25 cravates et 68 stylos.

Toujours à titre d’exemple, et par souci de transparence, soulignons que, dans le cadre de ce reportage, le chancelier a tenu à offrir un stylo Caran d’Ache «État de Vaud», d’une valeur d’une vingtaine de francs, au journaliste qui signe cet article. Le chancelier nous a précisé qu’un cadeau diplomatique ne se refuse pas. Son acceptation suit les «règles générales de conduite» de la société Tamedia (éditrice de «24 heures»), qui stipulent que «les cadeaux ou avantages n’excédant pas une valeur vénale de 200 fr. sont conformes aux usages sociaux».

Créé: 07.05.2019, 06h34

Vase offert à Pierre-Yves Maillard par les autorités de la province chinoise du Jiangsu en 2018, faisant partie d’un lot valant plus de 300 francs.

Sculpture sur nacre offerte à Pierre-Yves Maillard par les autorités de la province chinoise du Jiangsu en 2018, faisant partie d’un lot valant plus de 300 francs.

Service à thé en porcelaine offert en 2017 par le président chinois Xi Jinping. Valeur non évaluée, hors du registre.

Montre Louis Chevrolet offerte en 2018 à Philippe Leuba par la Fédération internationale de basketball: 1000 francs.

Articles en relation

Le Conseil d’État clarifie ses règles pour les cadeaux

Affaire Paulsen Le gouvernement vaudois suit les mêmes directives que les fonctionnaires. À l’avenir il rendra public tous ses voyages officiels. Plus...

La gauche veut une loi sur les cadeaux aux élus

Politique Une motion Verte demande de clarifier les règles, après les révélations sur les voyages d'élus vaudois payés par le milliardaire Paulsen. Le PS veut faire la lumière sur ceux-ci. Plus...

Géraldine Savary s’est fait offrir son voyage à Grenade

Cadeau Le patron Frederik Paulsen a offert un séjour à l’élue fédérale. La justice vaudoise ne voit pas de problème. Plus...

L’EPFL se dote d’une loi sur les voyages et les cadeaux

Règlement L’École a adopté deux directives qui précisent les avantages que ses collaborateurs peuvent accepter. Cash exclu Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.