Passer au contenu principal

Les truites en hausse dans les filets du Léman

2014 a été riche en féras, en perches, en truites et en ombles. Dès cette année, les autorités prennent des mesures pour éviter la surpêche.

Des féras du Léman dans le filet.
Des féras du Léman dans le filet.
Chris Blaser

«Cela fait dix ans que l’on espère un tel redressement de la population des truites et des ombles chevaliers», déclare Frédéric Hofmann, chef de la section chasse, pêche et surveillance à la Direction générale de l’environnement du canton. Selon les statistiques de la pêche sur l’ensemble du Léman, 2014 a en effet vu les captures de ces deux espèces progresser de manière spectaculaire: plus 24% pour la truite, et plus 36% pour l’omble. Une hausse que la Commission internationale de la pêche dans le Léman, qui réunit les cantons riverains et le département français de Haute-Savoie, attribue à l’effet conjugué de la revitalisation des eaux et du repeuplement artificiel de l’omble, effectué via les piscicultures de Saint-Sulpice et de Thonon.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.