L’UDC accuse Béatrice Métraux d’«instrumentaliser» les Eglises

CampagneLe comité de l’initiative contre l’intégrisme religieux critique la présence de la conseillère d’Etat à des conférences organisées par la Fédération catholique.

«Cette théorie du complot est ridicule», déplore Béatrice Métraux.

«Cette théorie du complot est ridicule», déplore Béatrice Métraux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«L’UDC est en train de déraper. Cette théorie du complot est ridicule. Derrière une image de gentil parti agrarien, il s’agit d’un parti proche de la droite la plus dure et complotiste.» Alberto Mocchi, le président des Verts, n’apprécie pas les attaques du comité de l’initiative «Contre l’intégrisme religieux», présidé par Kevin Grangier, secrétaire général de l’UDC Vaud, contre sa conseillère d’Etat Béatrice Métraux.

Dans un communiqué publié vendredi, le comité critique la participation de la ministre à trois conférences de la Fédération ecclésiastique catholique romaine du canton de Vaud (FEDEC-VD), consacrées à la reconnaissance des communautés religieuses. Kevin Grangier dénonce une «tribune privilégiée» laissée à Béatrice Métraux pour attaquer l’initiative. Il note que le nouveau secrétaire général de la FEDEC-VD est l’ancien député Vert Cédric Pillonel et que ces conférences se tiendront dans des communes dont les principaux Verts sont actifs dans le monde religieux.

«Les catholiques et protestants, ainsi que les Verts, ont-ils conscience qu’ils sont instrumentalisés par Béatrice Métraux?» questionne le comité dans son communiqué. Selon Kevin Grangier, «certains musulmans tenants d’un islam rigoriste font partie des Verts. Ces conjonctions ne sont pas des coïncidences. Il existe un faisceau d’indices que Mme Métraux a ses entrées dans les communautés ecclésiastiques et que les musulmans vaudois ont leurs entrées chez les Verts.»

Le président de l’UDC Vaud, Jacques Nicolet, est aussi critique: «Je partage le constat que plusieurs élus Verts sont très impliqués autour des différentes communautés religieuses, dont Mme Métraux, qui semble quelque peu instrumentaliser son parti pour faire campagne contre l’initiative.» Il estime que l’UDC a «affirmé son soutien» à cette initiative, sans en être porteuse.

Comme Alberto Mocchi, Béatrice Métraux balaie l'accusation: «Cette attaque est complètement ridicule. Comme pour d’autres initiatives, le département concerné est appelé à répondre aux questions de la population.»

Cédric Pillonel surenchérit: «Le communiqué de presse complotiste du comité d’initiative est un ramassis de fadaises. La FEDEC-VD n’a pas attendu mon arrivée pour prendre position contre cette initiative.» Pour lui, ces conférences ne traitent pas de l’initiative, mais son lancement a été l’occasion de se poser plusieurs questions autour de la reconnaissance des communautés religieuses. (24 heures)

Créé: 06.03.2017, 18h54

Articles en relation

Béatrice Métraux: «Cette initiative joue avec les peurs»

Islam La loi du canton de Vaud n'accorde pas la moindre dérogation aux communautés religieuses, explique la ministre verte. Ce qui rend l'initiative UDC inutile. Plus...

L’Eglise réformée vaudoise réfléchit à son évolution

Religion Désormais, les fidèles s’engagent pour un projet, pour une activité ponctuelle. L'EERV doit adapter son fonctionnement. Plus...

«Nous voulons faire de la prévention contre les intégristes»

Vaud L'UDC dévoile le texte de son initiative populaire «Contre l'intégrisme religieux» qui sera lancée avant les élections cantonales de 2017. Plus...

L’UDC s’attaque aux communautés religieuses

Elections Le parti cantonal va lancer une initiative pour «prévenir des dérives de l’intégrisme religieux». La démarche n’est pas anodine en année électorale Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...