L'UDC choisit Pascal Dessauges comme candidat

Élection au Conseil d'État Le congrès du parti a désigné le préfet du Gros-de-Vaud pour tenter de reconquérir un siège au Gouvernement. Le député Philippe Jobin est battu.

Le préfet Pascal Dessauges a été adoubé par son parti dans la course au Conseil d'État.

Le préfet Pascal Dessauges a été adoubé par son parti dans la course au Conseil d'État. Image: Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le congrès UDC a désigné le préfet du Gros-de-Vaud Pascal Dessauges comme candidat à l'élection complémentaire au Conseil d'État, jeudi soir, par 89 voix contre 53 (et un vote blanc). Agriculteur de formation, ancien colonel à l'armée et ex-syndic de Naz, il avait pour adversaire de cette primaire interne le député et municipal d'Échichens Philippe Jobin. Il s'agit pour l'UDC de reconquérir son siège au Gouvernement perdu il y a huit ans, et pour la droite d'en reprendre la majorité.

Âgé de 54 ans, Pascal Dessauges briguait l'investiture de son parti pour la troisième fois de sa carrière, ayant échoué en 2011 et en 2016. L'élection partielle est agendée au dimanche 17 mars; elle fait suite à la démission du ministre socialiste Pierre-Yves Maillard, futur président de l'Union syndicale suisse.

«Il faut tout entreprendre pour réduire pression fiscale sur les contribuables»

Devant les militants, le préfet a fait valoir ses diplômes et son bagage professionnel, se présentant comme «un homme d'exécutif», disposant d'une très bonne connaissance des rouages du Canton et de la situation des Communes. Pascal Dessauges a listé tous les réseaux associatifs et professionnels sur le soutien desquels il pouvait compter. Dans son discours, il a fustigé la dérive dépensière du Département de la santé et de l'action sociale. «Quand ses charges ont dépassé celles du Département de la formation, mon sang s'est figé», a-t-il lâché. L'agriculteur a aussi évoqué le «laxisme de la politique d'asile actuelle», et la «politique fiscale confiscatoire» en vigueur: «Il faut tout entreprendre pour réduire la pression fiscale sur les contribuables.»

Plusieurs militants ont apporté leur soutien à Pascal Dessauges, estimant qu'il ratisserait plus large dans l'électorat de droite. D'autres ont présenté le profil plus urbain de Philippe Jobin comme un atout.

Pascal Dessauges incarne désormais les meilleures chances de la droite de redevenir majoritaire au Conseil d'État. Car il est fort probable que le PLR, qui a déjà trois sièges, ne présentera personne et soutiendra la candidature agrarienne. Mais le congrès libéral-radical, qui aura lieu mercredi prochain, doit encore définir sa stratégie. Vu que le PDC a décidé de se lancer dans la course en présentant le député Axel Marion, le PLR pourrait aussi choisir de changer d'allié. En théorie.

C'est le 28 janvier à midi qu'échoit le délai pour déposer sa candidature. Les socialiste adouberont la conseillère nationale Rebecca Ruiz le week-end d'avant. La gauche radicale part divisée avec une candidature du POP, celle d'Anaïs Timofte, et une candidature d'Ensemble à Gauche, celle de Jean-Michel Dolivo.

Créé: 10.01.2019, 22h03

Articles en relation

Philippe Jobin se voit bien en sauveur de la droite

Politique Le départ de Pierre-Yves Maillard aiguise l’appétit de l’UDC Philippe Jobin. Un fervent admirateur de Jean-Claude Mermoud. Plus...

Succession de Maillard: l'élection aura lieu le 17 mars

Conseil d'État Le ministre socialiste Pierre-Yves Maillard a formellement remis sa démission. Les dates de l'élection complémentaire sont fixées. Plus...

Deux mois pour trouver un successeur à Pierre-Yves Maillard

Election complémentaire La section vaudoise du PS ouvre les candidatures internes pour le Conseil d'Etat. La candidate, ou le candidat, sera désigné le 19 janvier. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.