Passer au contenu principal

L’UNIL a droit à son tout premier référendum

Les étudiants vont voter sur l’appartenance de leur association, la FAE, à une faîtière nationale.

Un comité estudiantin s’est constitué et commence à récolter les 200 signatures nécessaires à la tenue d’un référendum, tel que prévu par les règlements de la FAE.
Un comité estudiantin s’est constitué et commence à récolter les 200 signatures nécessaires à la tenue d’un référendum, tel que prévu par les règlements de la FAE.
Philippe Maeder

La situation ne s’était jamais présentée jusqu’ici. Les quelque 14'000 étudiantes et étudiants inscrits à l’Université de Lausanne vont avoir la possibilité de voter, probablement en automne de cette année, sur l’appartenance de l’association qui les représente, la FAE, à l’association faîtière nationale, l’UNES. Un comité estudiantin s’est en effet constitué et commence aujourd’hui même à récolter les 200 signatures nécessaires à la tenue d’un référendum, tel que prévu par les règlements de la FAE depuis seulement 2013.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.