Passer au contenu principal

L’Unité de soins aux migrants est dépassée

Depuis juin, le nombre de consultations médicales a triplé. Une demande de personnel supplémentaire est adressée au Canton.

Patrick Bodenmann, responsable de l'Unité de soins aux migrants (USMI), demande davantage de forces pour faire face à la hausse des arrivées de migrants dans le canton.
Patrick Bodenmann, responsable de l'Unité de soins aux migrants (USMI), demande davantage de forces pour faire face à la hausse des arrivées de migrants dans le canton.
Odile Meylan

Un à deux mois d’attente pour un premier contrôle médical. C’est le délai auquel sont confrontés aujourd’hui les nouveaux requérants d’asile dans le canton de Vaud. L’Unité de soins aux migrants (USMI) est en effet débordée par l’afflux de nouveaux demandeurs depuis cet été, selon une information de la RTS.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.