Les Urgences médicales font leur entrée en gare

MontreuxLa permanence Quai Santé a investi l’édifice. Cette première romande, liée au départ de l’hôpital de la ville, fait des émules.

La plateforme médicale pluridisciplinaire QuaiSanté est accessible depuis le quai 1 de la gare de Montreux.

La plateforme médicale pluridisciplinaire QuaiSanté est accessible depuis le quai 1 de la gare de Montreux. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les permanences médicales font leur entrée dans les gares. Lancé dans des grandes villes alémaniques, le mouvement s’étend de ce côté-ci de la Sarine. Ce n’est pas un hasard si les Montreusiens sont les premiers Romands à bénéficier d’une plateforme médicale pluridisciplinaire à côté des trains: ils perdront l’an prochain leur hôpital en ville qui se fondra dans le nouvel établissement hospitalier régional à Rennaz.

Et Quai Santé, la société exploitante, ne s’est pas implantée dans la gare montreusienne pour essuyer les plâtres: «Il y a ici un besoin avéré pour une réponse sanitaire immédiate, explique Cécile Besson Duvanel. Nous comptons déjà une vingtaine d’urgences par jour, alors même que l’Hôpital de Montreux est encore en service. Nous sommes d’ailleurs en discussion pour des collaborations avec l’Hôpital Riviera-Chablais, entre autres pour ce qui concerne le tri hospitalier.»

Outre les urgences, le centre médical, géré par des médecins indépendants locaux, propose des prestations dans de nombreux domaines: laboratoire d’analyse, radiologie, médecine interne et de famille, gastro-entérologie, orthopédie, traumatologie ou encore gynécologie-obstétrique. Il s’étend sur 700 m2 dans la partie ouest de l’édifice, actuellement en transformation. Et cela sur trois niveaux, avec quatre salles pour les soins d’urgence au rez-de-chaussée et dix cabinets de consultation au premier niveau. À l’étage supérieur, les intéressés ont même accès à une foule de services dédiés au bien-être, du reconditionnement physique au drainage lymphatique. Simultanément, Quai Santé s’adonne aussi à la recherche clinique et aux soins à domicile.

La ville en mutation

Aux yeux des CFF, le projet s’inscrit dans l’évolution démographique et de l’urbanisme: «La population suisse atteindra 10 millions d’habitants en 2040 et se concentrera dans les centres urbains, relève Pierre-André Menoud, chef adjoint gérance ouest à CFF immobilier. C’est le concept même de la ville, de la mobilité et des interactions entre les gens qui doit être repensé. Dans ce cadre, la gare devient un lieu de vie où il s’agit d’améliorer la qualité de séjour.» L’idée de placer des permanences médicales dans les gares, fait d’ailleurs des émules. Un projet est à l’étude à Vevey.

«La gare devient un lieu de vie où il s’agit d’améliorer la qualité de séjour»

La création et l’installation du centre médical constituaient la première phase de la transformation de la gare de Montreux. Le projet prévoit encore la réorganisation des surfaces commerciales. (24 heures)

Créé: 11.10.2018, 07h16

Articles en relation

Montreux réfléchit à un nouveau quartier sur l’hôpital

Urbanisme– La Ville deviendra propriétaire de terrains dès l’ouverture de l’Hôpital intercantonal de Rennaz (juin 2019). Elle planche sur les potentialités du périmètre. Plus...

L’hôpital de Rennaz sera achevé d’ici à la fin avril

Construction Visite guidée dans le gigantesque chantier de l’HRC, qui bat son plein. Plus...

Installé à Rennaz, l’hôpital soignera ses antennes régionales

Médecine de proximité Dès 2019, une permanence médicale ouvrira à Monthey et à Vevey. Le site chablaisien et celui du Samaritain seront rénovés dans ce but. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...