Les vagues verte, jeune et féminine ne bouleversent pas les listes électorales

Élections fédéralesLe profil des candidats vaudois aux fédérales 2019 évolue peu en comparaison avec celles de 2015.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’électeur vaudois se reconnaîtra-t-il dans le panel de candidats qui lui est présenté pour les fédérales d’octobre? Ils sont 374 (pour consulter la liste complète, cliquez ici), une fois les bugs sur les listes nettoyés, à briguer un des 19 sièges vaudois au Conseil national. La Chambre basse est celle qui représente le peuple. La grève des femmes et les mobilisations des jeunes pour le climat sont passées par là depuis les dernières élections. Les partis ont-ils su capter l’air du temps? Pas vraiment. Les évolutions générales sont faibles en comparaison avec les listes présentées lors du scrutin de 2015.


Lire aussi: Ils sont peu, ceux qui veulent siéger


Femmes

En mars dernier, les Vaudois ont porté une cinquième femme au Conseil d’État. Un cas unique en Suisse. Mais cela ne semble pas avoir eu une grande incidence sur la composition des listes pour les fédérales. Il y a quatre ans, elles étaient 113 sur 327 candidats (34,6%). Cette année, elles sont 146 sur 374 (39%). La progression est loin d’être spectaculaire.

Sur la question du sexe, le clivage gauche-droite reste toujours marqué. La gauche (PS, Verts, POP, EàG, etc.) pratique la parité avec des listes «zébrées». La représentation féminine y est même légèrement majoritaire (52%). Notamment parce que les listes de gauche commencent souvent par une femme et que le nombre de candidats y est impair.

À droite (PLR, UDC, PNS et DS), les femmes ne représentent que 29% des candidats. La conseillère nationale Isabelle Moret (PLR) reste la seule sortante à droite, l’UDC Alice Glauser ayant choisi de se retirer. Le centre, ou le centre droit, (PDC, Vert’lib, PBD, PEV, etc.) est dans la même situation avec Isabelle Chevalley. Les femmes n’y sont pas mieux représentées, elles représentent 33% du total. Le centre accueille plusieurs formations religieuses qui défendent une vision conservatrice du rôle des femmes.

Climat

La question climatique est plus que jamais d’actualité, la jeunesse se mobilise et les partis vaudois tentent plus ou moins subtilement de «verdir» leur liste avec des intitulés comme «PDC ouVERTure». Sur les 24 listes, 7 font référence aux problématiques environnementales. Il y a les Verts et les Vert’libéraux, évidemment, mais aussi de nouveaux venus comme Urgence Écologique. En 2015, seuls quatre noms de liste comportaient une coloration environnementaliste. À droite, le PLR avait une liste secondaire intitulée «PLR.ECO2 Ecologie-Economie», en 2011. Depuis, le parti a abandonné cette appellation au profit de PLR.Innovation. Les programmes électoraux n’étant pas encore tous connus, l’intitulé des listes laisse déjà percevoir l’orientation du marketing politique qui sera à l’œuvre pour ces élections.

Jeunes

Le dérèglement climatique concerne en premier lieu les jeunes, très mobilisés pour sauver la planète. Mais cela ne se reflète pas dans les listes électorales de 2019. PLR, PS, UDC, Verts et Vert’lib ont comme d’ordinaire une liste «jeunes», mais la moyenne générale d’âge des candidats ne baisse pas sensiblement. Elle est de 41,6 ans contre 42,6 ans il y a quatre ans. Le doyen étant toujours l’inoxydable Jacques Neirynck (PDC), qui fête ses 88 ans cette semaine. Plus significatif, la tranche des 18-29 ans passe de 32% en 2015 à 29,4% cette année.



Créé: 13.08.2019, 20h51

Articles en relation

Qui est candidat dans votre commune?

Elections fédérales 2019 Pas moins de 374 candidats vaudois veulent aller (ou rester) à Berne. Pour les connaître, cherchez un nom, une commune ou une liste dans la fenêtre ci-dessous et parcourez les pages du tableau. Plus...

L’UDC remet la criminalité sur le tapis

Elections fédérales Larguée sur le climat, l’UDC veut en revenir à ses fondamentaux. Elle dénonce l’insécurité en Suisse et les «non-intégrés». Plus...

377 Vaudois veulent entrer au Conseil national

Élections fédérales Lundi, toutes les formations en lice pour les fédérales d’octobre se sont déclarées. Le record du nombre de candidats est battu. Plus...

La législature à venir est «vitale», disent Les Verts

Elections fédérales Comme les autres partis, les écologistes ont déposé leur liste ce lundi. L’occasion d’une conférence de presse pour lancer la campagne. Plus...

Comment De Quattro liera-t-elle son job de ministre et sa campagne électorale?

Élections fédérales Ultraprésente sur internet, Jacqueline de Quattro a lancé sa campagne au début du mois. Son budget avoisine les 11'000 francs. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.