Passer au contenu principal

Vaud aide le Sénégal à créer sa filière d’apprentissage

A l’instigation du DFAE, le Canton agit comme expert à Dakar, qui veut instaurer un système dual inspiré du modèle suisse.

La ministre vaudoise de la Formation, Anne-Catherine Lyon, a notamment visité le Centre national de qualification professionnelle de Dakar lors de son séjour au Sénégal.
La ministre vaudoise de la Formation, Anne-Catherine Lyon, a notamment visité le Centre national de qualification professionnelle de Dakar lors de son séjour au Sénégal.
DR

«C’est un mandat extrêmement motivant, et j’espère que nous pourrons participer à sa mise en œuvre.» Conseillère d’Etat en charge de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture, Anne-Catherine Lyon rentre enthousiaste d’un court séjour africain où elle a vécu la concrétisation d’un travail initié il y a un an. Emmenée par le directeur de l’enseignement postobligatoire, Séverin Bez, une petite équipe de l’encadrement vaudois a relevé le défi lancé par Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE): aider le Sénégal à construire les bases d’un système dual (formation en entreprise) inspiré du modèle suisse. La signature d’une charte, la semaine dernière à Dakar, marquait l’aboutissement de cette collaboration inédite, que la ministre vaudoise aimerait voir se poursuivre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.