Passer au contenu principal

Vaud propose 5 millions aux communes pour s'adapter à la LAT

Pour accélérer les procédures, un crédit-cadre incite les localités à revoir leur planification territoriale.

Pour Claudine Wyssa, présidente de l’Union des communes vaudoises, la décision du Conseil d'Etat est «une bonne nouvelle», mais remarque que cette aide reste mesurée.
Pour Claudine Wyssa, présidente de l’Union des communes vaudoises, la décision du Conseil d'Etat est «une bonne nouvelle», mais remarque que cette aide reste mesurée.
Philippe Maeder

Plus que jamais, l’Etat a besoin des communes et il est prêt à mettre la main à la poche. La loi sur l’aménagement du territoire (LAT), approuvée par le peuple en 2013, demande que la zone à bâtir de tout le canton soit redimensionnée, c’est-à-dire revue à la baisse. Tant que ce travail de redimensionnement n’est pas fait, il n’y a pas moyen de construire sans compenser simultanément, au mètre carré près. Ces dispositions de l’ordonnance d’application de la LAT sont une contrainte énorme pour le canton, qui se trouve en plein développement démographique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.