Passer au contenu principal

Vaud demande pardon aux enfants placés

Le Grand Conseil débat ce mardi de la reconnaissance des souffrances des enfants placés, ainsi que des internés de force.

Les initiants réclamaient un fonds de 500 millions de francs à Berne l'année dernière. De son côté, le Canton de Vaud a mis en place une aide fixe de 12'000 francs jusqu'en 2015.
Les initiants réclamaient un fonds de 500 millions de francs à Berne l'année dernière. De son côté, le Canton de Vaud a mis en place une aide fixe de 12'000 francs jusqu'en 2015.
Keystone

Combien y a-t-il eu d’enfants placés dans des familles d’accueil sans l’autorisation de leurs parents dans le canton de Vaud jusque dans les années 1980? Combien de jeunes mères plus ou moins forcées d’abandonner leur enfant? D’alcooliques, de prostituées, d’«asociaux» et de «fainéants» internés de force? Ou encore de handicapés mentaux stérilisés? Difficile à dire, même si certains chiffres existent, car aucune statistique globale ne l’indique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.