Passer au contenu principal

Vaud et Genève face à Widmer-Schlumpf sur la fiscalité des entreprises

Grand débat mardi soir à Morges avec les conseillers d’Etat Serge Dal Busco et Pascal Broulis sur la fiscalité des entreprises. Une question: qui va payer?

Serge Dal Busco (devant) et Pascal Broulis avec la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.
Serge Dal Busco (devant) et Pascal Broulis avec la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.
Jean-Bernard Sieber

Ils se sont donné du Serge et du Pascal face à un parterre de 500 personnes venues les écouter, mardi soir au Théâtre de Beausobre, en compagnie de la conseillère fédérale et directrice des Finances, Eveline Widmer-Schlumpf.

Les deux ministres cantonaux des Finances n’ont pas fait mystère de leur intention de présenter un front uni face à la représentante de Berne, dans le contexte du vaste chantier qui s’ouvre avec la RIE III, la réforme de la fiscalité des entreprises. «Nous avons une stratégie commune», a précisé le PDC genevois Serge Dal Busco. Pascal Broulis (PLR) a donné dans la métaphore: «Avec cette réforme, nous allons perdre de la substance fiscale, nous devons donc la traverser main dans la main.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.