Passer au contenu principal

«Vaud a le plus grand potentiel éolien de Suisse»

Boosté par le succès du parc éolien de Vallorbe en juin, et par les vents favorables de la Berne fédérale, le Canton relance la machine éolienne. Et réajuste sa planification.

L’éolien fera bel et bien partie du paysage vaudois, et pas question de prendre encore plus de retard. Le Canton a présenté lundi sa planification éolienne issue de la 4e adaptation du plan directeur cantonal. Le dossier qui sera transmis à la rentrée au Grand Conseil a peu varié sur le fond du programme éolien vaudois: 19 parcs sont toujours retenus par l’Etat, avec toutefois quelques modifications. Abandonnées par leurs promoteurs, les trois éoliennes de Cronay sont rayées de la carte. Au même titre que la dizaine d’hélices de Daillens et Oulens, sèchement refusées par le peuple en juin 2013. Deux vieux projets font par contre leur apparition sur la liste: Essertines-sur-Rolle, dont les quatre éoliennes ont finalement reçu un préavis positif des radars de Sky Guide, ainsi que Bavois, où un mât de mesure a livré de bons résultats en bordure du restauroute et du golf de Goumoëns-le-Jux. Restent plusieurs inconnues sur une partie des parcs, à l’image d’EolJoux, conditionné par une modification de l’Inventaire fédéral des paysages, et Vaud’Air, dans le viseur des radars de la base aérienne de Payerne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.