Passer au contenu principal

VaudDes investissements à grande échelle

Sur la période 2011-2025, le canton devrait engager des dépenses pour un montant global de 14,24 milliards de francs.

Pascal Broulis, le directeur des finances vaudoises, a bien précisé qu'aucune région n'est malmenée.
Pascal Broulis, le directeur des finances vaudoises, a bien précisé qu'aucune région n'est malmenée.
Keystone

Le canton de Vaud poursuit sa politique d'investissement à grande échelle. Selon Pascal Broulis, il figure parmi les plus gros constructeurs immobiliers du pays, derrière la Confédération, le canton de Zurich et les CFF.

De janvier 2011 à juin 2016, en cinq ans et demi, le canton a validé des crédits à hauteur de 6,71 milliards de francs, soit un rythme moyen annuel de 1,22 milliard. Sur ce montant, la part nette de l'Etat atteint 4,9 milliards de francs, prêts et garanties compris.

Force de frappe

«Ces chiffres sont énormes, c'est incroyable. Depuis sept à huit ans, on investit une somme monstrueuse sur le territoire vaudois», a martelé jeudi devant la presse le grand argentier vaudois.

Si l'on pousse le curseur un peu plus loin, en considérant la période 2011-2025, Vaud devrait engager des dépenses pour un montant global de 14,24 milliards. «Cela nous donne une force de frappe d'environ 900 millions par an», a calculé le conseiller d'Etat.

Equité de traitement

Chiffres, graphiques et cartes à l'appui, le chef des finances cantonales a passé en revue les projets en cours de réalisation. Il a insisté sur le fait qu'aucune région n'est malmenée. «Le Conseil d'Etat est attentif à l'équité de traitement sur le terrain», a précisé le conseiller d'Etat.

Ces investissements permettent de soutenir l'ensemble de la communauté vaudoise, a fait valoir Pascal Broulis. Dans le cas du chantier du gymnase cantonal de l'ouest lausannois, 75% des travaux ont été adjugés à des entreprises vaudoises. Cette part atteint 84% pour le futur Musée des beaux-Arts et 90% pour Synathlon, le nouveau bâtiment dédié au sport à l'Université de Lausanne.

L'Etat conduit actuellement 83 projets de construction pour un montant brut total de 2,3 milliards de francs. Cela fait du canton de Vaud le quatrième constructeur immobilier du pays.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.